Une leçon de solidarité

In Nos tracts

Toujours la même rengaine, une petite ritournelle, quelques notes répétées à satiété jusqu’à la nausée. La Direction a joué ce mois-ci avec l’équipe Chèque Service, 40 personnes, rattachée à la GBL MS&T. Une fausse note donne le “la”: Les objectifs de croissance et de profitabilité de Chèque Service ne sont pas suffisants. Ils risquent de nuire à l’atteinte des buts que la Direction s’est fixés : la mélodie Worldline ne peut évidemment pas sonner faux aux oreilles des marchés financiers.

C’est donc notre Direction aux esgourdes bien ensablées qui sera aux commandes pour composer notre complainte. Leur style est un mélange d’art brut et d’art minimaliste : si la trompette fait couac, si ça floche au piano, alors ouste ! Circulez messieurs les pianistes et trompettistes, il n’y a plus rien à voir !

Composition par réduction qui tend vers un son de cloche : Blabla CAC blabla CAC blabla CAC

On préfère encore le tintinnabulement des cloches de nos églises : Ding, ding, dong, ding, ding, dong

Pour notre équipe Chèque Service, le coup de gong prend la forme suivante: Un projet de rachat de l’activité Chèque Service par son directeur actuel arrive sur la table de la Direction. Cette dernière juge l’offre d’un très bon œil, elle lui permettrait de se débarrasser d’un « fardeau ». L’activité Chèque Service n’est plus une priorité pour Worldline. Le projet de rachat devrait permettre à la future Direction de se recentrer sur l’activité du chèque, de gagner des parts de marché et ainsi de pérenniser son business. Jusque-là tout va bien …

Pour remercier les salariés, la Direction garantit un intéressement de 1700€ pour l’année 2015 et une PIVA de base majorée de 700€ en 2014, soit un chèque de 2400€ par salarié. Total de l’opération pour la Direction envers ses salariés : 2400 * 40 = 96 000€. L’atterrissage est rude.

La Direction invite 40 salariés, employés, techniciens et agents de maîtrise pour la plupart, ayant en moyenne 15 ans d’ancienneté, à s’offrir au bras d’une petite PME pour 2400€. Le projet de rachat propose des solutions, il a des avantages certains, mais personne ne peut nier que cette aventure à l’issue incertaine sera semée d’embûches. Qui d’entre nous accepterait de quitter le giron de Worldline, d’abandonner l’ensemble des avantages qu’il confère (intéressement, PIVA, nombreux jours de vacances, CE, moyens importants pour financer PSE et PDV éventuels, etc.) pour se risquer dans le business du chèque qui semble condamné à moyen terme ? Les salariés de Chèque Service ne sont pas prêts à relever le défi pour si peu. Prendre un tel risque à un coût qui doit être assumé par Worldline. Mais la Direction ne veut rien savoir, circulez il n’y a rien à voir !

La réponse unanime des salariés est alors exemplaire, autre son de cloche qui détonne : grève du service jusqu’au retrait de l’offre de rachat. La Direction plie en quelques heures. Cette situation n’est pas une exception mais bien la conséquence d’une même logique qui s’applique à nous tous. Employés, techniciens, agents de maitrise mais aussi les ingénieurs qui ne sont pas à l’abri: rappelez-vous de la BU AWFM qui a sauté lors du projet PEAKS.

logo_cftc

Encore une fois, comme viennent de nous le montrer les salariés de Chèque Service, notre collectif et notre solidarité sont les seuls moyens dont nous disposons, afin que nous aussi participions aux côtés de la Direction à façonner le devenir de notre entreprise. Nous faire penser au pire pour avaler le mauvais ne doit plus être la règle chez Worldline. L’équipe CFTC y veillera.

Jean-François Rodriguez, Florent Jonery, Christian Palcowski et toute l’équipe CFTC

You may also read!

Paroles de salarié démissionnaire [32]

Bonjour, Aujourd'hui, des paroles d'un collègue qui appréciait particulièrement... nos articles "paroles de salarié démissionnaire", et qui se retrouve aujourd'hui

Read More...

Intéressement 2023 : explication de la catastrophe

La grande déception Le montant attribué dans le cadre de l'intéressement 2023 (que nous touchons au printemps 2024) est une

Read More...

⁠Est-il temps de songer à partir ?

Une période tumultueuse chez Worldline Chaque époque connait ses modes. Nous avons depuis le Covid et ses confinements été les

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu