Comprendre l’OPA sur INGENICO

In Rémunération, finance et économie On
- Updated
OPA Ingénico

Bonjour à tous,

Lundi 3 février 2020, la Direction de Worldline a annoncé son intention d’acquérir la société Ingenico pour « créer un champion mondial des paiements numériques »[1] .

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir les grandes lignes de ce projet colossal : comment l’acquisition sera-t-elle réalisée ? Que deviendront les salariés d’Ingenico au sein de Worldline ? Quelles conséquences sociales ce projet pourra avoir sur les salariés de Worldline ? Quid de nos offres et de celles d’Ingenico ? Quelles conséquences sur nos métiers et notre organisation ?

Les sujets sont très nombreux, une synthèse rapide dans un premier temps. Nous suivrons évidement le dossier de très près dans les prochains mois.

Très bonne lecture !

Worldline projette d’acquérir Ingenico au moyen d’une Offre Publique d’Acquisition (OPA). Cette offre a été pensée conjointement par les conseils d’administrations des deux sociétés. Elle est donc « amicale » et semble présenter une copie acceptable pour l’ensemble des parties.

Quelques précisions :

Modalité de l’OPA

L’acquisition des actions Ingenico par Worldline se ferait à travers un mixte d’actions Worldline et de cash. Cette solution présente l’avantage de limiter notre endettement, élément déterminant de la bonne santé financière de l’entreprise.

Le mixte se décomposerait en 81% d’actions Worldline à émettre et 19% en numéraire. Plus précisément les actionnaires d’Ingenico recevraient 11 actions Worldline et 160,5€ en numéraire contre 7 actions Ingenico, soit une prime de 24% sur les cours moyens de l’action des derniers mois.

Impact sur la capitalisation boursière de Worldline

Essayons de voir de plus près les conséquences que l’OPA aurait sur notre capitalisation. Quelques chiffres pour vous faire tourner la tête :

  • A ce jour, 184 millions de titres Worldline sont en circulation. Le montant unitaire tourne autour de 64€, pour une capitalisation boursière d’environ 12 milliards d’euros !
  • Ingenico pour sa part est valorisé à hauteur de 6.7 milliard d’euros, avec un gâteau partagé en 63 millions de titres d’une valeur unitaire de 106€ (avant l’opération)
  • Si l’OPA suit son cours jusqu’à son terme, les 63 millions de titre Ingenico se transformeront en 99 millions d’actions Worldline (qui devront être émises) et un chèque sympathique avoisinant 1.5 milliard d’euro. Au total l’opération représenterait la coquette somme de 7.8 milliards d’euros (soit une offre 20% au-dessus de la valorisation pré-OPA) !
  • Post OPA, Worldline serait distribué en 283 millions de titres pour une valorisation globale  d’environ 18 milliards d’euros[2] !

Notre commentaire

Il nous semble intéressant de bien avoir en tête l’ordre de grandeur de tous ces chiffres :

  • Ici la Direction accepte de réaliser un effort considérable pour acquérir Ingenico, avec un chèque supérieur à 1 milliard d’euro
  • Demain, que ce soit lors de la négociation relative à la politique salariale ou à notre intéressement, la Direction sera aux aguets pour limiter et contrôler au maximum les enveloppes attribuées aux salariés. Rappelez-vous que notre enveloppe d’intéressement dépasse difficilement les 4 millions d’euros.

Nous ne remettons pas en cause la pertinence probable de l’OPA d’Ingenico, nous regrettons une distribution déséquilibrée des « efforts » de la Direction. D’un côté, l’effort démesuré semble aller de soi lorsque notre Direction souhaite acheter une entreprise. De l’autre elle semble penser systématiquement la politique salariale comme un coût à limiter le plus possible.

De la même manière que l’avenir de Worldline sera assuré par une croissance externe de qualité, c’est aussi notre capacité à investir dans les femmes et les hommes travaillant au sein de Worldline qui nous permettra d’assurer des lendemains qui chantent.

Les conséquences organisationnelles de l’OPA

Worldline post-OPA deviendrait un colosse du paiement, réussissant à se hisser à la 4ème place au niveau mondial. Notre entreprise réunirait plus de 20 000 salariés, nous serions présents dans plus de 50 pays, notre chiffre d’affaire dépasserait les 5 milliards d’euros, une OMDA[3] autour de 1.2 milliard d’euro …  Le glouton affamé à force de tout manger est devenu méconnaissable et bien loin de la petite « startup » qui faisait du minitel rose.

Ce rapprochement des deux sociétés est présenté par la Direction comme une opération très prometteuse. De nombreuses complémentarités (géographique, clients, produits, etc.) et synergies devraient permettre à la Direction d’afficher une croissance et des résultats encore plus sympathiques. Cette opération ne remettrait pas en cause notre organisation globale structurée autour de 3 GBL : MS, MTS et FS.

Au niveau de la future Direction de l’entreprise, Monsieur Grapinet conserverait la Direction Générale de l’entreprise. Le conseil d’administration serait constitué de 17 membres dont 4 représentants d’Ingenico. Il serait présidé par un représentant d’Ingenico mais sans réel pouvoir exécutif.

Notre commentaire

La Direction présente son bilan des intégrations précédentes[4] comme un gage de la réussite de cette intégration future d’Ingenico.

 Différentes points à avoir néanmoins en tête :

  • La taille d’Ingenico (CA, effectifs, etc.) est bien plus importante que les sociétés intégrées précédemment. Des difficultés nouvelles pourraient donc apparaitre en lien avec la dimension de cette opération.
  • Le cours de l’action Ingenico présente une trajectoire originale avec une chute vertigineuse durant les années 2015-2018 qui voit le titre dégringoler de plus de 80€ passant de 120€ à 40€. L’année 2019 montre en revanche un rebond spectaculaire du titre qui lui permet à nouveau de titiller les 100€ quelques jours avant l’annonce de l’OPA. Cette trajectoire devra être expliquée afin de nous rassurer sur la pertinence et le juste prix de cette opération.
Evolution du titre Ingenico entre 2015 et 2020
Evolution du titre Ingenico entre 2015 et 2020
  • Remarquez également que plusieurs sources nous font part des difficultés passées d’Ingenico pour intégrer convenablement les sociétés rachetées. L’état de l’organisation de la société Ingenico pourrait révéler quelques surprises et rendre son intégration au sein de Worldline plus complexe.
  • Finalement, ayons en tête que le taux de turnover chez Ingenico[5] est bien plus important que celui que nous connaissons chez Worldline. Cet indicateur est toujours révélateur de difficultés au sein de l’entreprise. Le sujet devra être creusé lors des prochaines sessions d’informations du CSE.

Les conséquences sociales de l’OPA

Qu’en est-il des conséquences sur les équipes, les métiers et les salariés ?  

Là encore la Direction a affiché une volonté forte de mener cette opération de la manière la plus douce possible. A plusieurs reprises elle a répété que cette acquisition n’aurait aucune conséquence négative sur nos emplois. Il est néanmoins trop tôt pour connaitre précisément les conséquences que pourraient avoir l’intégration d’Ingenico dans notre future organisation. Nous procéderons “comme nous l’avons toujours fait : en bonne intelligence et avec pragmatisme”, nous dit-elle.

Si des solutions ou des offres sont en doublon, soit elles se complètent et il sera donc pertinent de les conserver, soit les redondances sont trop fortes et l’on procédera alors à des choix. Des équipes seront alors redéployées au sein de l’organisation. La Direction semblait très confiante sur sa capacité de proposer aux salariés des nouvelles missions en s’appuyant à la fois sur nos nombreux projets et leurs cultures techniques.

Reste néanmoins de nombreuses interrogations concernant les équipes transverses pour lesquelles les « doublons » pourraient être plus difficiles à recaser dans des conditions satisfaisantes. La Direction s’est voulue là encore rassurante prétextant d’un contexte très favorable suite à la séparation des groupes Worldline et Atos : de nombreux postes dans les fonctions transverses sont à pourvoir.

Il est encore beaucoup trop tôt pour travailler en détail ces nombreux sujets. L’OPA a simplement été annoncée. Et jusqu’à sa réussite potentielle, rien ne change : les deux sociétés sont indépendantes et rien ne nous permet de connaitre en détail l’organisation, les offres, etc. d’Ingenico.

Notre commentaire

Bien que les sujets d’inquiétudes soient nombreux, plusieurs petites choses sympathiques pourraient découler de la réussite de l’OPA :

  • Les salariés parisiens d’Ingenico devraient prochainement déménager sur un très grand site à Courbevoie qui serait suffisamment grand pour accueillir ultérieurement les salariés de Worldline (Plusieurs étages sont disponibles, etc.). Ce n’est pas au cœur de Paris mais c’est probablement un peu mieux que Bezons.
  • Plusieurs accords sociaux Ingenico sont d’une qualité bien supérieure à ceux négociés chez Worldline. Nous pensons par exemple à leur accord sur l’intéressement qui permet de dégager une prime supérieure à 10 000 € pour l’ensemble des salariés. Le rapprochement des deux sociétés permettra nous l’espérons de prendre le meilleur de chacune d’entre elles.

Sur le calendrier

Les informations et consultations des instances de représentation dans les différents pays devraient s’étaler sur quelques mois (Information uniquement pour Worldline, consultation pour Ingenico). La Direction doit également attendre les autorisations par les autorités de la concurrence et suivre tout un process lié au déroulement de l’offre publique. L’objectif de la Direction est de boucler l’OPA pour le troisième trimestre de l’année 2020.

Une nouvelle session d’information se déroulera lors du prochain Comité Sociale et Economique (CSE). On vous en dit plus dès que possible. N’hésitez pas si vous avez la moindre question.  

Bien à vous

Toute l’équipe CFTC


[1] Note d’intention présentée au CSE Worldline

[2] Au cours actuelle de l’action Worldline, soit 65€ au 5/02/2020

[3] Marge avant les dépréciations et les amortissements

[4] Equens, Six Payment, etc.

[5] Nous sommes en attente du chiffre exacte.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu