CET: Compte rendu de la réunion du 06/12

In CET On
- Updated

Nous vous proposons de revenir sur la première réunion de négociation relative à l’évolution du Compte Epargne Temps chez Worldline. Les Directions opérationnelle, des affaires sociales et des ressources humaines étaient présentes, ainsi que les délégations des deux organisations syndicales représentatives chez Worldline: CFTD et CFTC.

Nous vous rappelons qu’un Compte Epargne Temps est disponible aujourd’hui chez Worldline pour les plus de 45 ans et uniquement pour leurs permettre de partir à la retraite de manière anticipée.

Très bonne lecture !

En guise d’introduction

C’est d’abord la Direction opérationnelle qui a pris la parole pour « cadrer » la négociation. Petit laïus de 10 minutes autour de l’usage actuel du dispositif du CET, de son évolution et des implications sur nos finances et nos opérations. En substance la Direction s’inquiète d’une montée en puissance du dispositif : les plus de 45 ans sont de plus en plus nombreux dans notre entreprise et leur croissance va plus vite que celle des salariés partant à la retraite. Chaque année le nombre de jours total dans le CET augmente et cela pèse négativement sur nos finances. Comme nous vous l’expliquions précédemment, un jour supplémentaire dans le CET augmente la dette de la Direction envers ses salariés. Cela est vu d’un très mauvais œil par nos financiers car cette dette se retrouve au niveau comptable « au-dessus » de notre résultat opérationnel. Elle rend plus difficile l’atteinte de nos objectifs : marge, taux de marge et tout le reste sur lesquels les marchés financiers sont très attentifs. La finance par la bande arrive encore une fois à peser sur nos échanges et à contraindre une négociation sur un dispositif qui semblait pourtant purement RH.

La Direction opérationnelle s’inquiétait également d’un « mésusage » du dispositif. Elle pointait du doigt des salariés s’appropriant le CET dans un sens contraire à celui escompté. Plusieurs problèmes furent soulignés par la Direction :

  • le CET ne doit pas être un outil monétaire, mais doit offrir plus de souplesse aux salariés pour la prise de leurs congés.
  • Cette souplesse ne doit pas remette en cause notre système de congé, nos opération et nos finances

C’est sur ce dernier point que la mise en garde de la Direction opérationnelle nous semblait la plus inquiétante. Elle semblait indiquer que certaines déposes de jours de congé dans le Compte Epargne Temps n’étaient pas légitimes : tout va bien tant que le salarié épargnant travaille sur un projet qui « fait rentrer de l’argent » mais tout se complique des lors qu’il est affecté à une équipe d’un « centre de coût ». Autrement dit, la Direction opérationnelle semble partante pour offrir un CET aux salariés si il lui permet uniquement de mieux gérer les fluctuations de son activité et de prévenir un recours excessif à des prestataires, en revanche tout autre usage lui apparait suspect faisant planer de nombreux risques sur Worldline. Sympa …

Mais tout n’est pas fini

Les Directions des affaires sociales et des ressources humaines étaient plus nuancées et laissaient planer la possibilité d’une négociation ouverte. Bien que nous ayons de nombreuses contraintes à prendre compte et plusieurs risques à prévenir, il doit être possible d’améliorer le dispositif du Compte Epargne Temps à travers un accord de qualité.

Le cœur du problème réside dans la dette que représente le CET pour la Direction : comment réussir à la neutraliser afin qu’elle ne pèse pas négativement sur nos résultats ? Toute la suite de notre négociation dépendra de notre capacité à répondre à cette difficulté. La Direction n’a pour l’instant pas vraiment creusé le sujet. La possibilité d’externaliser la gestion du CET vers une entreprise tiers pourrait être une première solution que la Direction doit examiner avant notre prochaine réunion.

Nous avons profité de ces échanges pour inciter la Direction à construire un tableau plus global des coûts et des gains du CET pour notre entreprise. Présenter uniquement les dettes engendrées par le dispositif sans les mettre en regard des gains éventuels nous semble biaiser la compréhension que nous pouvons nous en faire. Combien d’économies pourraient être réalisées à l’aide du CET si nous parvenions à l’utiliser pour mieux encadrer nos périodes de surcharge et celles de sous activités ? Un usage intelligent du CET entrainerait-il une baisse significative du recours à la sous-traitance ? Quelle serait la mécanique d’abondement adéquate pour préserver l’équilibre vie privée / vie personnelle des salariés tout en facilitant la gestion des fluctuations de notre activité ?

Pour l’instant, nous n’avons pas eu de réponse de la Direction sur ces différents points.

En conclusion

La négociation ne s’engage pas forcément de la meilleure des manières. Nous continuons à croire que nous réussirons à convaincre la Direction (et les financiers) que nous avons tous intérêt à nous doter d’un CET de qualité ouvert à tous.

Notre prochaine réunion de négociation se déroulera le jeudi 17 janvier 2019.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un membre de l’équipe CFTC si vous avez la moindre question.

Nous vous rappelons qu’un questionnaire est en ligne afin de nous aider à négocier dans le bon sens et de tenter de construire un Compte Épargne Temps au plus proche de nos souhaits

Bien à vous

Toute l’équipe CFTC

You may also read!

Synthèse du Comité d’Entreprise – Avril 2019

La dernière réunion ordinaire du Comité d’Entreprise s’est déroulée vendredi 12 avril 2019 à Bezons. Nous vous proposons notre synthèse critique

Read More...

Avis sur la séparation Atos / Worldline

Lors de la réunion extraordinaire du Comité du Groupe Atos du 8 avril 2019, vos représentant-e-s ont rendu leur

Read More...

CSE : retour à la case départ?

La dernière réunion de négociation visant à la mise en place du Comité Sociale et Economique chez Worldline s’est déroulée le

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu