Grève et NAO 2023 : la direction abat enfin ses cartes !!

In grève, NAO

Suite au mouvement de grève démarré en septembre, la direction a dû revenir à la table des négociations plus tôt que prévu : elle a dû avancer la NAO 2023 (portant sur les salaires notamment) à septembre 2022. Sa stratégie de botter en touche continuellement ne pouvait pas durer éternellement !

Rappelons que les revendications intersyndicales avait été réactualisées (tous les détails sur grevechezworldline.fr ) pour tenir compte de l’inflation sur 2023 (et plus seulement sur 2022) : 250€ d’Augmentation Générale pour tous et 5% de budget d’Augmentations Individuelles. Nous les avions reformulées côté CFTC, pour mettre mieux en évidence le fait que nous défendions le pouvoir d’achat de tous les salariés (voir cet article).

Des résultats bons ? Ou non ?

Notre PDG s’est félicité hier encore de résultats trimestriels très satisfaisants, et s’est dit confiant. Mais paradoxalement, la DRH France a tenté d’être alarmiste sur les perspectives économiques de Worldline France. Elle a par exemple présenté aux syndicats des chiffres moyens et invérifiables portant sur le périmètre “France”, et n’étant pas cohérents avec ceux (officiels et vérifiés) qui avaient été présentés au CSE.

Une augmentation générale… tout à fait inacceptable

  • un budget d’AG (Augmentations Générales) de 0.58%, réparti ainsi :
    pour les salaires < 45k€ : 30€ mensuels dès janvier, puis 20€ supplémentaires en juillet
    pour les salaires entre 45k€ et 60 k€ : 40€ à partir de juillet
    pour les salaires entre 60k€ et 82 k€ : 10€ à partir de juillet

Sur la répartition, nous notons tout de même que la direction a globalement retenu notre demande de donner plus d’AG aux “bas” salaires (<45k€, soit 50% de la population Worldline).
Mais le budget est très insuffisant pour faire face à l’inflation : 6.1% pour 2022, 4.2% pour 2023.

Le fait de verser les AG à partir de juillet est une fausse note, d’abord parce que cela n’est pas à l’écoute des revendications des salariés (qui demandaient des augmentations dès le 1er septembre dernier). Et ensuite parce que cela reste une économie de bouts de chandelles : cela rogne sur le pouvoir d’achat des salariés pour gonfler de quelques pouillièmes la marge 2023.

Les autres mesures

  • un budget d’AI (Augmentations Individuelles) de 3% applicable au 1er juillet

La direction continue de privilégier les AI, assumant de n’augmenter que ceux que le management estime méritant. Elle a présenté cela comme une manière de redonner du pouvoir aux managers (après l’exercice de réévaluations “Domino” qui avait été totalement “top-down”). Ne nous y trompons pas, cela lui permet aussi de maintenir une politique salariale à 2 vitesses qui augmente les inégalités entre les salariés les mieux payés, et les autres.

  • un budget promotion de 0.57% applicable au 1er janvier

Pour récompenser les salariés ayant été promus.

  • et une PPV de 1600€ pour tous , si les objectifs Worldline monde sont atteints

Cette mesure avait déjà été promise maintes fois, pour compenser le manque d’intéressement perçu en 2023 sur les résultats 2022 (suite au refus de tous les syndicats de signer un accord en juin dernier). Comme pour l’AG, le montant est insatisfaisant (la médiane des intéressements est de 3000€ pour les entreprises comparables à Worldline), mais la répartition égalitaire (même somme pour les bas salaires que pour les hauts salaires) va dans le bon sens.

La contre-proposition immédiate de l’intersyndicale

L’intersyndicale s’est coordonnée très rapidement pour formuler le jour même une contre-proposition, qui demande notamment une enveloppe d’AG bien plus élevée (dans la continuité des revendications des grévistes). Voici les mesures dans leur intégralité :

– AG

  • pour les salaires < 45k€ : 175€ mensuels dès janvier
  • pour les salaires entre 45k€ et 60 k€ : 140€ dès janvier
  • pour les salaires entre 60k€ et 82 k€ : 35€ dès janvier

– PPV (Prime de Partage de la Valeur)

  • PPV 2022 : 200€ en 2022
  • PPV 2023 : 600€ au 1er Janvier (compensation pour fin 2022, soit 4×150€)
  • PPV 2023 : 1600€ (2.76%) au 1er Février

– Négociation de sortie de grève
– Clause de revoyure trimestrielle (à partir du 1er avril) pour débloquer d’éventuelles enveloppes supplémentaires si l’inflation est trop forte.

Prochaines échéances : NAO mercredi 02/11, Zoom jeudi 03/11, grève mardi 8 novembre

La direction a accepté de prévoir une nouvelle séance de négociation dès mercredi 02/11 à 10h, où elle devra apporter une réponse. Elle n’a pas oublié que l’épée de Damoclès d’une grève le 8 novembre flotte toujours au-dessus elle !

Nous vous tiendrons informés des avancées éventuelles et au sujet de la grève jeudi prochain (3 novembre) à 13h30, lors de la réunion d’information sur Zoom (qui était déjà prévue dans tous les cas) !

Enfin, la grève du 8 novembre est déjà prévue de longue date et aura lieu s’il n’y a pas d’avancée suffisante aux yeux des salariés et des syndicats.

[Edit] Retrouvez le CR de la réunion de NAO du 02/11 sur le site de l’intersyndicale

You may also read!

CSE Janvier 2023 – l’année sera intense

Bonjour à toutes et à tous,Nous vous proposons une rapide synthèse des points les plus importants abordés lors de

Read More...

Les tracts syndicaux s’arrêtent, inscrivez-vous à notre newsletter !

La direction Worldline a mis fin unilatéralement à la diffusion de communications syndicales telles que vous les connaissez. Le

Read More...

La Prime de Partage de la Valeur sera bien versée en Janvier 2023

Lors d'une réunion exceptionnelle du CSE, la direction a annoncé les conditions de versements de la PPV 2023.Cette prime

Read More...

4 commentsOn Grève et NAO 2023 : la direction abat enfin ses cartes !!

  • Bravo les gars’

    Il ne faut rien lâcher. Je suis d’accord pour faire des sacrifices si d’une part les dirigeants arrêtent de mentir comme des arracheurs de dents et d’autre part si la situation le justifie. Il n’est absolument pas normal que l’austérité ne soit appliquée qu’à certains pendant et sûrement parce que d’autres continuent de se gaver.

    • PS: n’y a-t’il pas contradiction à parler d’économies de bouts de chandelles au sujet du mois de juillet et de faire une contre-proposition, dans laquelle le mois de juillet est retenu comme échéance de demarrage pour les augmentations des 45k et plus ? Sagit-il d’une coquille?

  • merci Tahar ! Nous partageons ta lecture, les inégalités (pour ne pas dire les injustices) salariales sont assumées encouragées par la direction, cela mérite de se mobiliser.

    C’était bien une coquille, toutes les revendications d’AG sont à partir de janvier. merci de l’avoir relevée 🙂

  • Bonjour les montants demandés dans la contre-proposition me semblent être juste qu’il faudrait pourtant la direction est bien en dessous de ces montants. Les sommes demandées sont factuelles, sur quoi se basent les propositions de la direction svp?
    Enfin, Appliquons nous la stratégie de demander plus pour obtenir au moins la moitié svp?

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu