CSE de mai 2024 – Signature des avenants télétravail, Plan Canicule, GenAI…

In CSE Worldline

Même si toutes les attention sont tournées vers la négociation RCC, le CSE de mai s’est déroulé mardi 28 au sous-sol de la tour Voltaire. Tour d’horizon des sujets abordés.

Avenants télétravail

Sans communication préalable, la direction a commencé à envoyer un avenant télétravail individuel à chaque Worldliner de France (en commençant manifestement par les Ex-Ingenico). Elle demande de signer ces avenants via DocuSign, et les salariés concernés reçoivent des relances quasi-quotidiennes. Cela a inquiété bon nombre de salariés ex-Ingenico, qui se sont demandé s’ils risquaient de perdre des avantages en signant (tickets restau, second lieu de télétravail…). Certains ont eu des doutes sur l’authenticité des mails (suspicion de spam, de phishing).
La direction répond qu’il n’y a aucune entourloupe, qu’il s’agit simplement d’une régularisation. En effet, une “charte télétravail” à faible valeur juridique était en vigueur ces dernières années. Ce document avait été promulgué unilatéralement par la direction, après l’échec d’une négociation sur le sujet (https://cftc-atosworldline.fr/wp/blog/2023/03/17/charte-teletravail-le-dialogue-social-une-nouvelle-fois-galvaude/).
L’avenant proposé reprend à l’identique la quasi-intégralité de cette charte. Il est “safe” de le signer. En revanche l’avenant proposé est le modèle “de base”. Les salariés ayant des spécificités (taux de télétravail supérieur à 60%, second lieu de télétravail) doivent, selon la direction, signer l’avenant standard puis se rapprocher de leur HRBP pour… faire un avenant à l’avenant.

Evaluations semestrielles validées automatiquement…

Où l’on reparle des évaluations des salariés qui semblent de plus en plus influencées par les RH. Le CSE a constaté que lorsqu’un salarié refuse de signer ses objectifs (cas de désaccord avec le manager) ou n’est pas en mesure de le faire (le manager ne propose pas de réunion d’évaluation semestrielle, absence prolongée…), les évaluations non signées seront fermées automatiquement par l’outil ou par les RH, l’étape de validation (du manager et/ou du salarié) étant alors sautée.

Le CSE a donc demandé au DRH de recevoir tous les semestres le pourcentage de taux de validation automatique par le manager, et par le salarié. Les RH n’ont pas été en mesure de fournir ce données.

Bientôt un Plan Canicule

Suite à la demande d’élus lyonnais effectuée en… août 2023, l’équipe HSE (hygiène, sécurité, environnement) a commencé à élaborer un “plan canicule”. Ce plan sera retravaillé bientôt en collaboration avec les élus de la CSSCT (Commission Santé Sécurité et Conditions de Travail du CSE).

Sont particulièrement concernés le site de Lyon (le Rhône est dans les départements français les plus sujets à la canicule) et le pseudo-site de Toulouse (co-working de quelques personnes).

 

CAWL dans un immeuble à part à La Défense

A Paris, Worldline a décidé de situer les bureaux des salariés de CAWL (la Joint-Venture avec le Crédit Agricole) dans l’immeuble “Coeur Défense” situé à environ 1 km de la tour Voltaire. Après avoir aménagé le 13ème étage de la tour Voltaire puis l’avoir libéré, Worldline devient donc locataire dans un 2ème immeuble…

Sur les autres sites, comme prévu, les collègues CAWL partageront les bureaux des autres salariés Worldline France.

Generative AI chez Worldline

La direction a présenté la stratégie d’entreprise en la matière. Que ce soit pour LibreChat, AskWolf, Github Copilot, l’approche Worldline est basée essentiellement sur le “Buy” (plutôt que le “Make”) et sur le RAG (plus de détails dans cet article). Le CSE a émis des réserves sur la suppression des Labs, qui va entraîner une forte perte de compétences sur le sujet. D’autant que la technologie évoluant très rapidement, il est important de faire beaucoup de veille sur le sujet.

Facility Management

Ca y est, nos collègues ont été transférés dans l’entreprise CBRE. Cette affaire reste douloureuse. Beaucoup de collègues concernés ont mal vécu cet épisode. D’ailleurs, certains ont quitté Worldline avant d’être transférés, d’autres ont réussi à avoir une mutation vers un autre poste, etc. Rappelons qu’ils ont perdu au passage 4 jours de congé, ont une mutuelle moins favorable, etc.

Droit d’Alerte Economique

Le CSE avait levé une alerte économique suite au grand flou entourant la mise en place de Power24, car la direction avait refusé de répondre aux questions du CSE (certes nombreuses), ce qui avait entraîner un certain nombre de non-réponses de la direction sur des questions pourtant importantes. Le CSE a rendu un avis qui sera transmis pour réponse au Conseil d’Administration, et aux Commissaires aux Comptes.

Le CSE a demandé à recevoir régulièrement un tableau de bord permettant de suivre l’avancement de Power24, et de mesurer l’atteinte ou non des objectifs de celui-ci, la direction a accepté de regarder la faisabilité. Rappelons que c’est un plan avec des objectifs de ROI (retour sur investissement) relativement courts (de 18 à 36 mois).

You may also read!

Power24 – la vision du CSE et du Comité Européen

L'avis du comité européen L'avis du comité européen (EWC, Europeean Work Council) sur le projet Power24 a été rendu

Read More...

RCC – Où ça coince ?

(article écrit le 16 mai 2024) La RCC n’est toujours pas signée. La direction souhaitait une signature mi-mai, c’est raté. Sur

Read More...

Paroles de salarié démissionnaire [32]

Bonjour, Aujourd'hui, des paroles d'un collègue qui appréciait particulièrement... nos articles "paroles de salarié démissionnaire", et qui se retrouve aujourd'hui

Read More...

2 commentsOn CSE de mai 2024 – Signature des avenants télétravail, Plan Canicule, GenAI…

  • Comme d’habitude chez WL, avec 2 ans de retard, les avenants télétravail pointeraient le bout de leur nez.
    Enfin, c’est ce que l’on entends, car comme pour beaucoup de projets, on ne voit pas grand chose, si ce n’est du “blabla” ou des trucs qui ne fonctionnent pas !

  • Évaluations semestriels :

    Mais LoooooooooooooooL, à quoi ça sert se truc ? Tout le monde s’en bas l’œil, subordonnés comme manager.
    De toutes manières, les augmentations (les absences d’augmentation décentes) ne se jouent pas lors de ces évaluations. Le manager ne décide de rien, c’est la direction et ses sbires qui décident, sans savoir ce que tu vaux ni ce que tu as apporté à l’entreprise.
    Alors, qu’ils nous lâchent la grappe avec cette pratique d’un autre âge ……

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu