Alerte sur l’emploi

In CSE Worldline, Intersyndicale Worldline

L’intersyndicale souhaite alerter sur la situation de l’emploi chez Worldline en France et se faire le porte-parole des remontées de terrain.

Situation économique de Worldline

Le rapport de l’expert du CSE sur la situation économique et financière du Groupe Worldline a mis en valeur que celui-ci se porte très bien :

  • un taux de croissance interne au-dessus des objectifs,
  • un taux de marge à 26% (un record historique),
  • un endettement passé en dessous de la limite « raisonnable » …

Cependant les objectifs fixés semblent difficiles à atteindre : 30% de taux de marge en 2025, en dépit d’un contexte inflationniste et économiquement difficile alors même que nous avions mis 4 ans à gagner 3 points.

La direction explique que nous n’avons pas le choix dans cette course au profit, elle est imposée par la taille de notre entreprise et ne pas s’y soumettre nous mettrait bien plus en difficulté.

Concernant l’inquiétude sur le cours de bourse en baisse constante, l’expert et la direction répondent que ça n’a aucun lien avec la solidité financière du Groupe. Le seul risque possible est lié à la capacité à être racheté, or le marché n’est pas favorable à l’achat de société de cette taille. La direction ne s’inquiète pas du sujet.

Par contre la France n’est pas à la hauteur des exigences du Groupe de par la répartition différente de ses activités.

MS, la GBL qui marge le plus dans le groupe, ne représente que 15% des revenus en France. A contrario, la GBL MTS qui représente 55% des revenus en France est loin des attentes de marge du groupe.

La réalité de l’emploi en France

Worldline France a connu une baisse nette de 100 salariés en 1 an.

La direction a affirmé en CSE l’absence de volonté de faire un plan de départs volontaires aujourd’hui.

Vous pouvez le constater autour de vous, les propositions de quitter l’entreprise sont courantes, notamment via des ruptures conventionnelles individuelles à l’initiative de l’employeur. Elles concernent tous les services.

Les managers sont fortement incités, par des procédures RH, à trouver des “low performers” dans leurs équipes.

Les syndicats s’inquiètent de ce nombre de départs pour de nombreuses raisons :

  • Les ruptures conventionnelles proposées individuellement pénalisent les plus fragiles, moins à même de négocier leur départ.
  • Certains départs sont contraints par le biais de licenciements ou par un jeu de pression, ce qui n’était pas le cas avant où le plan de développement du personnel était privilégié pour faire grandir les salariés.
  • La majorité des départs ne sont pas remplacés, ce qui engendre une surcharge de travail pour ceux qui restent et met en danger les projets clients.

La politique d’offshorisation, notamment vers l’Inde, touche tous les métiers. Et bien que la direction s’en défende en affirmant que les postes en Inde sont des nouveaux postes et non des remplacements de français par des indiens, les chiffres sont là. Quand l’Inde fête l’arrivée de son 1000ième  salarié, la France subit une attrition avec une diminution d’effectif de 100 personnes sur 1 an.

De plus, l’entreprise par le biais de réorganisation délocalise des emplois. Ainsi la réorganisation des services administrations RH a eu pour conséquence la transformation de 2 CDD en CDI, le renouvellement d’un CDD en France mais aussi le remplacement de 4 CDD français par 4 CDI en Roumanie.

Un projet d’externalisation des Services généraux est en cours d’étude coté Direction groupe Worldline, il aurait pour conséquence de faire sortir des effectifs une quinzaine de salariés Worldline en France.

Retrouvez les avis du CSE sur l’externalisation RH Admin, la situation économique et financière, la déclaration sur l’étude de l’externalisation des Services Généraux à cette adresse :

https://www.cse-worldline.org/com/page/2692

Si on vous demande de partir n’hésitez pas à interpeller vos représentants du personnel, faites-vous accompagner, c’est un droit.

L’intersyndicale Worldline

You may also read!

CSE de mai 2024 – Signature des avenants télétravail, Plan Canicule, GenAI…

Même si toutes les attention sont tournées vers la négociation RCC, le CSE de mai s'est déroulé mardi 28

Read More...

RCC : on attend le soleil

Article édité vendredi 31/05 suite à un rebondissement (voir addendum en fin d'article) Après des mois de flou et beaucoup

Read More...

Power24 – la vision du CSE et du Comité Européen

L'avis du comité européen L'avis du comité européen (EWC, Europeean Work Council) sur le projet Power24 a été rendu

Read More...

One commentOn Alerte sur l’emploi

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu