L’accord d’intéressement 2023 in a nutshell

In Intéressement

Comme nous l’avions fait pour le dernier accord en date, nous vous proposons un décryptage de l’accord signé fin juin entre la direction et les syndicats.

Nous ne reviendrons pas sur le processus de négociation ayant abouti à la signature de tous les syndicats représentatifs (voir notre avis), cet article vise plutôt à faire une explication, et à expliquer les différences entre la nouvelle formule de calcul et la précédente (que nous n’avions pas signée).

Ce qui ne change pas 

Le montant de la participation chez Worldline France reste négligeable, donc l’intéressement porte toute la logique de partage de la valeur sur ce périmètre.

Le principe global de la formule reste une addition de plusieurs « petits » intéressements appelés sous-enveloppes, chaque sous-enveloppe étant basé sur un indicateur financier. Chaque sous-enveloppe peut croître/décroître en cas de sur/sous-performance sur l’indicateur associé.

Cette formule simple (I = I1 + I2 + I3) a l’avantage de la lisibilité : chaque salarié peut comprendre facilement ce qu’il faut faire pour améliorer l’intéressement.

Les sous-enveloppes générées sont exprimées en % de masse salariale (M.S.), ce qui est assez parlant.

La durée de l’accord reste d’un an. Cela va permettre de tester les nouveaux indicateurs retenus.

La répartition de l’enveloppe totale à chaque salarié sera inchangée :

  • 50% sont répartis proportionnellement à la durée de présence du salarié sur l’année
  • 50% sont répartis selon la rémunération brute du salarié (plafonnée à 2 PMSS soit environ 88 000€ pour éviter que certains très gros salaires ne captent une trop grande partie de l’enveloppe)

Les indicateurs et les sous-enveloppes revus

L’intéressement Final « I » sera calculé de la façon suivante :

 IndicateurSi l’objectif est atteint à 100%, cela génère une sous-enveloppe d’intéressement de…Soit en moyenne pour chaque salarié…
I1niveau d’atteinte de l’objectif interne de Chiffre d’Affaires du groupe Worldline0.75% de M.S. (masse salariale)470 €
I2  niveau d’atteinte de l’objectif interne d’amélioration de profitabilité du groupe Worldline (=croissance du taux d’OMDA)3% de M.S.1883€
I3niveau d’atteinte de l’objectif interne SLA/SLO du groupe Worldline0.75% M.S.470 €
I = I1 + I2 + I3  Intéressement total4.5% M.S.2823€

Ce qui change :

  • on se base sur moins d’indicateurs (3 au lieu de 6), la formule est donc plus simple
  • on se base exclusivement sur des indicateurs sont publics, auditables, vérifiés, portant sur le périmètre Worldline Global. Auparavant on se basait sur des indicateurs Worldline France, que la direction pouvait très probablement manipuler par des jeux d’écritures comptables. Symboliquement, le périmètre Worldline France est donc désormais considéré comme représentatif de Worldline global.
  • On se base sur des indicateurs du plan stratégique à 3 ans de Gilles Grapinet (CA et croissance OMDA) et de Trust 2025 (SLA/SLO), donc on se lie très fortement aux objectifs des actionnaires. On peut être certains que la direction cherchera à maximiser ces indicateurs, et donc notre intéressement. Petit bémol, nous pensons que la qualité (SLA/SLO) pourrait être un peu sacrifiée sur l’autel de la profitabilité si on a trop de mal à atteindre les objectifs financiers.

Des courbes d’évolution revues vers plus de risque

Le partage de la valeur est désormais risqué et totalement aligné sur la logique affichée aux  actionnaires : si les résultats stagnent, l’intéressement chute. Ce risque était beaucoup moins présent avec l’ancienne formule.

 Illustration de ce risque :

Focus sur la Courbe d’évolution de la sous-enveloppe I2 « Amélioration de la profitabilité »

Pour rappel, en 2022 nous avons réalisé +110 bp (points de base) sur cet indicateur ; c’est-à-dire que l’OMDA est passée de 24.9% à 26.0%. L’objectif affichés aux marchés est de faire mieux en 2023.

Pour bien se rendre compte des variations vertigineuses de cette sous-enveloppe, voilà quelques simulations basées sur l’hypothèse que l’objectif est de faire +110 bp comme en 2022 (la valeur réelle de l’objectif est confidentielle) :

Si le taux de marge brute progresse de…La marge brute atteindrait donc…L’objectif serait atteint à…La sous-enveloppe I2 pèserait…Soit en moyenne par salarié…
66 bp (points de base)26.66%60%Zéro !! ☹0
110 bp27.1%100%3% de masse salariale (M.S.)1883€
165 bp27.65%150%4.5% de M.S.2824€

L’indicateur « amélioration de profitabilité » est un indicateur de type « progression » extrêmement volatil, or il génère 2/3 de l’intéressement (à objectifs atteints). En 2021 les indicateurs de type « progression » généraient seulement 25% de l’enveloppe d’intéressement.

Courbes des autres sous-enveloppes en fonction du taux d’atteinte de l’objectif :

Pour I1 (niveau d’atteinte de l’objectif interne de Chiffre d’Affaires du groupe Worldline) :

Pour I3 (niveau d’atteinte de l’objectif interne SLA/SLO du groupe Worldline)

Conclusion

Les simulations prévoient 2800€ d’intéressement moyen si Worldline  atteint tous ses objectifs. C’était plutôt 1700€ selon les propositions de la direction en 2022 (non signées par les syndicats).

En cas de surperformance (peu probable), cela pourrait monter au-delà de 3000€. Mais en cas de sous-performance, ce montant pourrait chuter gravement. Par exemple si la marge de Worldline venait à stagner ou croître faiblement en 2023 (26% ou 26.5% d’OMDA, marge opérationnelle brute), le montant chuterait sous les 1000 euros.

Cependant :

  • L’accord se base sur les objectifs internes de Worldline (comme en 2021), qui sont plus élevés que ceux annoncés aux marchés…
  • … or, ceux-ci sont déjà très ambitieux et ne seront sans doute pas tous atteints. Gilles Grapinet lui-même a eu un discours très réaliste sur ce sujet au TechForum 2023
  • avec l’arrivée de nombreux gros salaires Ingenico fin 2022 (qui capteront une partie de l’enveloppe), la médiane de l’intéressement devrait être très inférieur à la moyenne. Autrement dit, cette enveloppe augmentée ne profitera pas de la même manière à tous.

N’hésitez pas à réagir ci-dessous dans les commentaires.

Toute l’équipe CFTC

You may also read!

Plénière CSE de Janvier 2024

Un rapide compte-rendu du CSE tenu fin janvier à Voltaire. Workforce Architecture : vérifiez le code qui vous a été

Read More...

Annonces Power 24 : premier fact-checking

Personne n’a pu échapper au lancement en grandes pompes du programme Power24. Le gala d’ouverture a été animé, sous

Read More...

Je suis un “low performer” – appel à témoins

De nombreux témoignages internes ainsi que l’émergence du plan ‘Power24’ ont conduit la CFTC à traiter ce sujet. Certains

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu