Négociation “moyens des représentants” : la direction veut brider les communications syndicales

In Moyens IRP, Négociations

L’accord Worldline sur les moyens des représentants du personnel, aussi appelé “Droit syndical”, est en cours de renégociation. Ce texte d’une quarantaine de pages détermine les moyens qu’ont vos représentants :

  • envoi de tracts électroniques, allocations de boîtes mail aux représentants
  • autorisation (ou non) de communiquer via Teams, Sharepoint, etc
  • allocation de locaux CSE et syndicaux
  • temps de travail alloué aux Délégués Syndicaux, autorisations et financement de déplacements, de formations…
  • déroulement des négociations

Le précédent accord a échu il y a plus d’un an. Les représentants n’ont pas perdu tous leurs droits, fort heureusement : les droits qui étaient encore en vigueur continuent à être accordés par la direction, et sont devenus un “usage”, notion présente dans le code du travail, qui fait que la direction ne peut pas les supprimer rapidement ni facilement.

Ce qui se passe bien

De nombreux moyens accordés aux représentants du personnel par l’accord précédents sont reconduits. Panneaux d’affichage, locaux, boîtes mail, temps de travail, vos représentants vont pouvoir continuer à faire leur travail correctement dans une certaine mesure.

Ce qui pourrait mieux se passer

Panneaux syndicaux

Sur plusieurs sites, ils sont dans des lieux où ils sont très peu vus des salariés. Ils sont de moins en moins lus à cause du télétravail massif. De plus, y ajouter une affiche nécessite généralement de contacter Facility Management (les services généraux) ce qui est peu pratique. Il faudrait donc :

  • les déplacer vers des lieux de passage,
  • mettre en place des systèmes permettant leur déverrouillage par les représentants des salariés (serrures connectées ?),
  • et globalement permettre plus de communication électronique vers les salariés (mails, Teams, conférences en ligne etc).
Locaux CSE

Certains sites (ceux qui grossissent, notamment) ont des locaux CSE trop exigüs. La direction a dit et répété qu’elle souhaitait que les salariés viennent plus souvent sur site, pour maintenir la cohésion de l’entreprise, etc. Nous souhaiterions qu’un certain nombre de mètres carrés de locaux soient prévus en fonction de la taille du site.

Communications syndicales sur Teams

Teams est devenu le lieu central de communication de l’entreprise. Un espace de communication pour les syndicats serait bien plus adapté que l’espace actuellement prévu sur … l’intranet. L’accord prévoit une utilisation d’un éventuel réseau social d’entreprise par les syndicats, mais cela désigne un outil à la BlueKiwi (les anciens savent 😉 ) plutôt que l’outil du moment, Teams.

Temps de travail

Lorsque Worldline appartenait au groupe Atos, qui était constitué de plusieurs UES dont l’UES Worldline (UES = unité économique et sociale), chaque syndicat du groupe disposait d’un Délégué Syndical pouvant se consacrer à temps plein à la représentation du personnel, et d’un second à mi-temps. Ainsi, certains Worldliners pouvaient se consacrer à temps plein à représenter pleinement les salariés. Depuis que Worldline est sortie du giron du groupe, ce droit n’est plus valable.

Or Worldline France compte 4000 salariés, les équipes syndicales comportent souvent 30 à 50 sympathisants. S’il est essentiel que les représentants garde un pied (et demi) dans l’opérationnel, notre expérience montre qu’un ou 2 coordinateurs par syndicat sont indispensables. Des personnes qui, pour assurer une vision globale et une coordination, peuvent : assister à la majorité des négociations, aux séances plénières du CSE (y compris les séances de préparation), rédiger des articles pour vous informer, circuler sur les différents sites pour échanger avec vous sur vos problèmes, coordonner l’action des élus et sympathisants, etc.

Ce qui ne passe pas : les tracts par mail

Depuis au moins 10 ans, l’envoi de tracts a peu évolué : 11 tracts électroniques par an et par syndicat, + 1 tract à chaque fin de négociation. C’est un mécanisme essentiel du dialogue social chez Worldline : les salariés reçoivent régulièrement des informations, donnant un son de cloche différent de la communication extrêmement partiale de la direction.

Mais, suite à la période de tension fin juin où les syndicats ont envoyé un tract vous sondant sur une grève. La direction a dénoncé l’usage de l’envoi des communications syndicales telles que nous les connaissions. Elle a clairement voulu censurer le sondage. Elle a aussi râlé périodiquement sur les tracts des syndicats qui pouvaient être trop véhéments à son goût, divulguer des informations qui lui déplaisaient, contenir trop de lien vers des articles etc.

Désormais la direction veut imposer ses conditions :

  • tracts ne contenant aucun lien (hypertexte) ou redirection vers d’autres contenus, même textuelle : idée anachronique. Pas de redirection possible vers les sites internets des syndicats, vers leurs mailing listes, vers des articles de presse, etc.
  • tracts de longueur limitée : cela lui fait trop de travail de relecture avant envoi de nos tracts…
  • tract sur un seul sujet : elle veut clairement limiter l’impact de chaque tract.

C’est la pierre d’achoppement de cette négociation. La direction a tenté une pirouette en proposant aux syndicats de négocier ce point précis dans un texte à part (pour ne pas bloquer l’avancée du reste de la négociation). La CFTC a refusé cette idée, les autres organisations syndicales aussi. Cela fait peu de sens. Sortir les points sensibles des textes négociés pour être sûr d’arriver à faire signer les syndicats est une ficelle un peu trop grosse ! La direction souhaite-t-elle créer l’illusion d’un dialogue social en faisant signer des textes consensuels qui ne lui demandent pas de concession ?

La négociation reprendra dans les prochaines semaines, du moins si la direction s’ouvre sur ce sujet critique.

You may also read!

CSE Janvier 2023 – l’année sera intense

Bonjour à toutes et à tous,Nous vous proposons une rapide synthèse des points les plus importants abordés lors de

Read More...

Les tracts syndicaux s’arrêtent, inscrivez-vous à notre newsletter !

La direction Worldline a mis fin unilatéralement à la diffusion de communications syndicales telles que vous les connaissez. Le

Read More...

La Prime de Partage de la Valeur sera bien versée en Janvier 2023

Lors d'une réunion exceptionnelle du CSE, la direction a annoncé les conditions de versements de la PPV 2023.Cette prime

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu