Propositions de la DG Worldline France pour un climat social serein et constructif : réponse CFTC !

In Actualités sociales, Billet d'humeur, grève

Lors de sa communication aux salariés, en date du 26 septembre, la direction qui n’en est plus à une hypocrisie près, en appelle à un climat social serein et constructif.

Et, pourtant, les instances de représentation auront tout tenté au fil des ans pour faire prendre conscience à nos dirigeants, obnubilés qu’ils étaient par le rachat de sociétés et le cours de l’action, que tout n’allait pas aussi bien qu’auraient pu le laisser croire les images d’Épinal, servies jusqu’à la nausée au gré de leurs communications institutionnelles incessantes.

Nous, les représentants, étions en prise avec l’insatisfaction grandissante et le malaise des salariés face aux dérives de plus en plus nombreuses que tout un chacun pouvait constater ; qu’il s’agisse de/du :

  • La déresponsabilisation des salariés dans leur prise de congés ;
  • La pression grandissante et la recrudescence des burnouts ;
  • La dépossession de nos identités professionnelles ;
  • La trivialisation de nos expertises ;
  • La désorganisation grandissante de la société ;
  • Départ toujours plus massif de nos collègues ;
  • La lente érosion des valeurs autrefois pourtant prisées, telles que l’ancienneté et l’expérience ;
  • La difficulté grandissante, pour la plupart d’entre nous, de concevoir et de construire un projet professionnel alors que l’octroi de formations n’est plus qu’exclusivement subordonné aux uniques nécessités de l’entreprise ;
  • Et, enfin, citrouille sur le gâteau, que dire d’un intéressement fondant comme neige au soleil tandis que les augmentations annuelles ne sont plus accordées qu’à une partie du personnel, dans un souci de colmater les fuites de compétences et au mépris du pouvoir d’achat d’autres salariés jugés moins “volatile”.

Alors, parlons-en du climat social, messieurs et mesdames de la direction

Vous avez laissé les nuages s’accumuler en vous exonérant du besoin de sincérité dans la conduite du dialogue social.

Vous avez ignoré les alertes et les signes précurseurs d’un malaise allant crescendo, en faisant peu de cas des avis des représentants des salariés.

Et, aujourd’hui, vous avez le culot d’en appeler à la responsabilité des salariés face à une situation économique difficile ?

Est-ce vraiment sérieux ?

Alors, non, vous ne nous culpabiliserez pas, en tentant de nous faire endosser les effets de votre obstination à conserver un cap délétère pour ce que vous nommez le « climat social ».

Vous devez infléchir votre course et protéger la force de production et les savoir-faire de Worldline, c’est à ce prix que la paix sociale sera préservée.

Il est temps de cesser de surfer sur la bonne foi et la volonté de bien faire des salariés et de leurs représentants, car c’est à force de tirer sur cette corde que vous portez le climat social à ébullition.

You may also read!

Olivier LECUIR,  candidat suppléant CSE et Représentant de Proximité à Vendôme

Qui es tu? Olivier, père de 3 enfants,j'ai fait des études d'économie sur Blois et Tours. Intéressé par l'informatique en parallèle,

Read More...

Grève : la direction sème le vent et “s’étonne” de la tempête

D’aucuns auront remarqué que le mécontentement des salariés devient de plus en plus manifeste dans notre entreprise. Certains des

Read More...

Un accord sur la fin de carrière

Un accord relatif à la gestion de la fin de carrière vient d'être signé. Nous vous proposons de le découvrir

Read More...

3 commentsOn Propositions de la DG Worldline France pour un climat social serein et constructif : réponse CFTC !

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu