Analyse des 5 propositions de la direction envoyées le 12/09

In Actualités sociales, grève

Bonjour à tous,

la direction a réu les délégués syndicaux ce lundi 12 septembre 2022 à 10h, pour présenter des propositions sensées répondre aux revendications des grévistes. Peu après la fin de cette réunion, elle a ensuite envoyé un mail aux salariés exposant les “mêmes” revendications (en réalité elles avaient déjà été modifiées).

La réunion direction – OS

Lundi 12/09 à 10h, la direction a proposé une réunion aux délégués syndicaux de certaines Organisations Syndicales (les OS représentatives). Cette intersyndicale comprenant toutes les OS, les syndicats ont fait le forcing auprès de la direction (avec succès) pour que le syndicat non représentatif (la CGT) soit également invité.

Le climat fut très tendu et le dialogue compliqué.

Les propositions de la direction

Pour répondre aux revendications des salariés (150€  bruts par mois d’augmentation, 2500€ pour compenser la parte d’intéressement sur 2023), la direction a formulé les propositions suivantes à l’oral.

Une PPV (Prime de Partage de la Valeur) de 200€

Dans son mail du mardi vers 12h15, la direction a formulé cette proposition autrement et avec un montant différent (doublement de la prime énergie, de 100€ à 200€), ce qui prête à confusion.

En tout cas, ces montants sans rapport avec les revendications ont été jugés bien trop faibles par les salariés en AG.

A noter que c’est une simple prime qui coûte le moins cher possible à la direction

Ouverture d’une NAO en janvier 2023

Cette proposition avait déjà été faite en NAO 2022, et faire une NAO chaque année est obligatoire légalement, ce n’est donc pas une avancée, c’est de la comm’. A noter que là aussi, cette proposition a été modifiée dans le mail de mardi ~12h15 (ouverture de la NAO 2023 en octobre 2022). Manque de rigueur ? Revirement de dernière minute ?

Engagement d’étudier les moyens de compenser la perte d’intéressement pour 2023

La direction s’engage à étudier les moyens, mais pas à verser le moindre centime. « Cela pourrait prendre la forme d’une prime versée en mai 2023. » La direction l’annonce au conditionnel, aucun montant, aucune forme juridique ne sont précisés : c’est une promesse bien nébuleuse.  C’est inquiétant plus qu’autre chose.

Ouverture d’une négociation sur l’intéressement en 2023 (pour l’année 2024)

Même chose : c’est de la comm’ pure, elle l’aurait fait dans tous les cas. La direction ne fait aucun pas vers les salariés avec cette annonce.

 

60% de télétravail bientôt ?

La charte unilatérale de la direction promulguée récemment accordait un 55% très théorique (inatteignable en pratique, la charte étant une usine à gaz). Il faudrait donc plus de précisions sur les modalités de ces 60%, le diable se cachant dans les détails de ladite charte.

Cette petite mesure répond à la grogne « de fond » autour de la dégradation du cadre de travail et le manque d’écoute de la direction vis-à-vis des salariés. Même si ça ne répond pas directement aux 2 principales revendications formulées, cela adresse une attente de bon nombre de salariés, qui avait été portée par toutes les OS représentatives. Cela reste une promesse, ce serait toujours bon à prendre.  A noter que c’est une mesure qui ne coûte pas un sou à la direction.

En résumé

La direction ne met la main au porte-monnaie que pour une des 5 propositions : la PPV qui lui coûte environ un million d’euros en “one-shot”. On est loin des 2500 euros d’intéressement.

Concernant les revendications d’augmentations, rien n’est proposé. Dans un mail envoyé uniquement aux managers, la direction estime que “le budget de cette revendication représente 12 millions d’euros, soit 4,4% de la masse salariale”.

Enfin, les 60% de télétravail n’étaient pas réellement demandées, mais faisaient partie des “irritants” régulièrement évoqués dans les AG grévistes, c’est donc une petite satisfaction.

En conclusion, il est évident que l’ordre de grandeur de ces propositions n’est pas du tout à la hauteur du mécontentement et des revendications des grévistes, le mouvement a donc été reconduit à la quasi-unanimité des votes en AG.

You may also read!

Plénière CSE de Janvier 2024

Un rapide compte-rendu du CSE tenu fin janvier à Voltaire. Workforce Architecture : vérifiez le code qui vous a été

Read More...

Annonces Power 24 : premier fact-checking

Personne n’a pu échapper au lancement en grandes pompes du programme Power24. Le gala d’ouverture a été animé, sous

Read More...

Je suis un “low performer” – appel à témoins

De nombreux témoignages internes ainsi que l’émergence du plan ‘Power24’ ont conduit la CFTC à traiter ce sujet. Certains

Read More...

2 commentsOn Analyse des 5 propositions de la direction envoyées le 12/09

  • Mettons ces montant proposés par la direction, en rapport avec ce que coûte la rupture de bail de location de Bezon.
    S’il y a des gens qui doivent payer pour cette gabegie, est ce que ce doit être les salariés ?

    • Tout à fait. On pourrait aussi mettre ces montants en rapport avec la marge Wordline de l’an dernier (933 millions d’EBO) 😉

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu