CSE Janvier 2023 – l’année sera intense

In CSE Worldline, Divers

Bonjour à toutes et à tous,
Nous vous proposons une rapide synthèse des points les plus importants abordés lors de la première réunion plénière du nouveau CSE, qui a eu lieu à distance (faute de salle disponible) le mardi 24 Janvier.

Une réorganisation d’ampleur chez MTS

La réorganisation MTS, dont tout le monde avait vent, a enfin été présentée au CSE brièvement.

Les raisons selon la direction :

  • Une accélération nécessaire des réorganisations de l’entreprise
  • Un besoin d’organisation plus compacte
  • Une recherche de synergies entre les 3 RBLs
  • Un renforcement des distinctions produits et projets
  • Favoriser les mobilités intra-MTS compte-tenu du contexte mouvant en interne.

L’avis du CSE :

  • Les risques Psycho-Sociaux que peuvent engendrer de tels changements sont importants et n’ont pourtant pas été évalués par la direction. Celle-ci a accepté de mettre en place un suivi de la réorganisation sur ce thème.
  • Le CSE vient d’être informé de ce projet, alors que cette réorganisation massive est en préparation depuis au moins 1 an. Des centaines de salariés étaient au courant, et probablement plus de 1000 salariés sont impactés. C’est un manque de considération de la part de la direction, de ne pas avoir inclus le CSE plus tôt.
  • Le CSE a obtenu qu’une présentation lui soit faite, lors d’une plénière extraordinaire, pour qu’il puisse travailler sur ce sujet d’ampleur.

Crainte d’une revente de MTS France

Cette inquiétude est latente depuis plus de 5 ans, accentuée par les discours de Mr Grapinet.

Elle est renforcée par plusieurs événements récents :

  • Le départ de l’ancienne directrice France en 2022 (qui défendait corps et âme MTS)
  • La revente de MTS LATAM (Amérique Latine) en octobre 2022
  • La marge et la croissance de MTS, moins importante que celle du reste du groupe, en particulier en France
  • La réorganisation massive de MTS France
  • La réorganisation à venir de PS (Production services) France, avec intégration de salariés PS dans MTS
  • Le choix technique MTS orienté Cloud publics, en apparence non-aligné avec les autres BU (Business Unit)
  • La gestion des ressources humaines se fait de plus en plus par GBL (Global Business Line)

Ces 4 derniers points donnent à MTS de plus en plus d’autonomie, en rendant l’entité plus facilement vendable.

Pour autant, la direction a indiqué que ce n’était absolument pas l’objectif. Dans leur vision, MTS doit être plus que jamais le moteur de l’innovation chez Worldline (en renforçant sa coopération avec FS et MS). La capacité de Worldline à faire plus que du paiement « sec » est un atout à renforcer.

Nous restons très vigilants. Malheureusement, nous avons appris à nous méfier des dires de la direction.

Toujours de nombreuses problématiques de Paie

Depuis le mois d’octobre et la migration vers de nouveaux outils (TimePlan, MySalary, etc), de très nombreux problèmes de paie sont apparus. Le CSE a identifié une vingtaine de types d’erreurs (gestion des arrêts maladie, prévoyance, paiement des heures supplémentaires, taux de mutuelle, etc.).

Les équipes RH n’arrivent clairement pas à tenir le rythme. Elles sont souvent dépendantes d’ADP, ce qui complique la résolution des problèmes.

ADP informe qu’un an est généralement nécessaire après le changement d’outil pour se « stabiliser ».

Le CSE va continuer à suivre ce point de près, car cela ajoute de la charge mentale et met parfois en difficulté financière des salariés qui n’ont pourtant pas besoin de ça en ce moment.

Le développement de l’X-Shore

(prononcer CrossShore) La direction a confirmé que le plan de recrutement s’orientait vers le NearShore et l’Offshore (3000 recrutements voulus pour 2023), même si on continue à recruter en France. Plusieurs causes à cela :

  • Grosses difficultés de recrutement en France sur les profils « dev », car les entreprises IT sont maintenant concurrencées par les boîtes type « clients finaux »
  • Augmentation du coût de la main d’oeuvre en France, qui se retrouve aussi dans les pays XShore, mais le différentiel de coût reste très intéressant (du point de vue de la direction)

Elle affirme qu’il ne s’agit pas de remplacer des équipes françaises. Nous constatons tout de même qu’en relatif, le poids de l’Onshore (notamment la France) pourrait baisser rapidement.

Mise en place d’un « Shadow ComEx »

La CFTC a eu vent de l’intention de la direction de mettre un place un « shadow ComEx ». La direction a confirmé cette idée d’implémenter un comité informel de « talents », plutôt jeunes. L’idée est que le top management consulte ces personnes, qu’elles soient impliquées dans différents groupes de travail.

Selon nos informations, ce genre de comité existe dans de nombreuses grandes entreprises françaises, de l’IT, etc. En filigrane, il y a la difficulté de la direction à comprendre les jeunes générations, qui ont des modes de fonctionnement et des valeurs différentes de leurs aînés. Un fort taux de turn-over est d’ailleurs constaté chez les moins de 35 ans.

Suite à la transformation de la filière Expert en TechSquad (surtout une vitrine pour vanter l’expertise technique Worldline), nous pensons qu’il peut aussi s’agir d’une manière d’offrir des trajectoires de carrière à des profils talentueux mais ne rentrant pas toujours exactement dans les cases types (« manager », « avant-vente », « architecte », etc.).

En bref

  • Great Place to Work 2022 : les résultats sont en forte baisse sur la France (sans surprise), selon la direction une “prise de conscience” est en cours, “un travail avec le management va être engagé”.
  • Réorganisation PS : la direction “n’a rien à annoncer pour l’instant” mais … le CSE devrait être informé très bientôt.

N’hésitez pas à nous contacter pour réagir ou nous poser des questions sur les sujets abordés.

Toute l’équipe CFTC

You may also read!

Plénière CSE de Janvier 2024

Un rapide compte-rendu du CSE tenu fin janvier à Voltaire. Workforce Architecture : vérifiez le code qui vous a été

Read More...

Annonces Power 24 : premier fact-checking

Personne n’a pu échapper au lancement en grandes pompes du programme Power24. Le gala d’ouverture a été animé, sous

Read More...

Je suis un “low performer” – appel à témoins

De nombreux témoignages internes ainsi que l’émergence du plan ‘Power24’ ont conduit la CFTC à traiter ce sujet. Certains

Read More...

One commentOn CSE Janvier 2023 – l’année sera intense

  • J’ ai démissionné et j ai quitté PS depuis le début du mois et quand je vois l’avenir de MTS et de PS je ne regrette pas mon choix, bon courage à tout ceux qui restent !

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu