Paroles de salarié démissionnaire [19]

In Paroles de salariés On
- Updated

Voici de nouveau un témoignage d’un salarié ayant en apparence une bonne carrière chez Worldline (filière expert…), mais qui choisit d’aller voir ailleurs. Merci à lui pour ses réponses de qualité, et bon vent !

Quelles sont les raisons de ton départ ?

Les raisons de mon départ sont multiples.
Pour le contexte, je suis arrivé Atos Worldline il y a 10 ans, fraichement sorti d’école d’ingénieur, je suis resté dans la même équipe, sous le même management.
J’ai trouvé chez Worldline, des collègues géniaux, une ambiance au top, une vision claire et définie pour le produit sur lequel je travaillais.

Au fur et à mesure des rachats d’entreprise, j’ai vu :

  • la vision devenir beaucoup plus floue voire quasi inexistante ;
  • mes collègues proches partir les uns après les autres ;
  • l’ambiance générale se dégrader (la crise sanitaire n’arrangeant rien).

Il me restait donc deux options :

  • la mobilité interne : mais je n’y voyais pas de réels changements ;
  • la démission : un changement plus radical.

Qu’est-ce que tu as aimé chez Worldline ?

Principalement, les personnes, l’ambiance de travail et la bienveillance générale.
N’étant pas passionné par le domaine du paiement, c’est principalement cette ambiance qui m’a fait rester 10 ans.

J’ai aussi pu voir que :

  • pour « évoluer » il n’est pas nécessaire de devenir manager !
  • Worldline sait dédier du temps pour la formation des profils « tech » soit par le management que j’ai eu, soit par ma (courte) participation à la filière expert ;
  • le partage entre pairs est inscrit dans l’ADN Worldline par ses nombreuses réunions (Cotrex, Technique du Jedi, Tech Forum, …).

Et j’espère vraiment que ce qui m’a fait rester si longtemps restera 😊

Qu’est-ce que tu n’as pas aimé chez Worldline ?

Worldline vise à devenir le n°1 du paiement, en grossissant, en intégrant des entreprises quitte à posséder plusieurs fois le même produit ou à se séparer de partie.
Les intégrations multiples ne sont, à mon sens, pas terminées car on y met trop souvent de côté l’aspect humain « one team ».
Ce qui a tendance à créer des projets de transformation qui échouent, mais c’est pas grave car on intègre une nouvelle entité.

Si tu pouvais changer un truc chez Worldline, qu’est-ce que cela serait ?

A mon sens j’ai constaté :

  • beaucoup de processus souvent très lourds pouvant être simplifiés (livraison en production, cycle en V projet) ;
  • un cloisonnement important des responsabilités et des interactions entre les équipes (donnant des répliques cultes « c’est pas mon travail de faire ça ») ;
  • un fonctionnement trop souvent Top-Down.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu