Relations salariés-représentants du personnel à l’ère post-Covid

In CSE, Négociations On
- Updated

Bonjour,

La négociation sur le droit syndical se termine en ce moment,et surtout commencera mi-mai la négociation sur le fonctionnement de la représentation du personnel. L’enjeu, en cette période de changements structurels dans nos façons de travailler, est d’assurer la continuation du dialogue salariés – représentants – direction. Les 2 points majeurs que nous avons identifiés sont :

  • La communication entre les salariés et leurs représentants (élus CSE, Représentants de Proximité), rendue difficile par le télétravail massif et l’instauration du CSE
  • L’efficacité des mêmes représentants, qui ont du mal à concilier travail opérationnel et travail de représentation, en particulier depuis l’instauration du CSE il y a 3 ans.

Créer de nouvelles interfaces salariés-représentants

Constat : depuis le premier confinement et le recours massif au télétravail « exceptionnel » chez Worldline, nos opportunités d’interaction en présentiel ont chuté. En particulier parce que la plupart de nos échanges avec vous se faisaient au hasard de nos allées et venues (au café, à la cantine, dans les couloirs). Les seuls opportunités de contact qui demeurent avec certains d’entre vous, se présentent dans le cadre de notre activité professionnelle et/ou de nos relations amicales.

Conséquence, il est bien plus difficile pour les représentants du personnel (Représentants de Proximité – RP, élus CSE) de fournir un travail de qualité :

  • La veille de proximité (détection d’équipes/projets en tensions, de salariés épuisés, etc) qu’ils effectuaient naturellement au quotidien nécessite du temps et des coups de fils supplémentaire
  • Impossible de tenir des permanences (les moyens prévus par les accords d’entreprise ne tiennent pas compte de cette situation)
  • Les panneaux d’affichage dans les couloirs, déjà peu utilisés et peu visibles, deviennent franchement obsolètes

Nos propositions :

  • Mise en place de permanences virtuelles
    • Mensuelles pour les représentations locales (de Proximité / Commissions Locales de Prévention)
    • 4 Webinaires / an pour le CSE, et pour les Organisations Syndicales
    • Utilisation de bureaux virtuels (ou autres moyens ) pour permettre les conversations privées et la discrétion
    • Autorisation d’envoyer des invitations Outlook aux Worldliners pour ces permanences
  • Équipe(s) Teams dédiée(s) aux OS permettant
    • des échanges avec les salariés (informations descendantes, questions des salariés…)
    • des échanges intersyndicaux
  • Une page sur l’intranet dédiée aux OS, pour que les salariés puissent joindre facilement leurs représentants
  • Nous recherchons des moyens de transmettre certaines infos importantes ou urgentes sur leurs smartphones, pour être plus proches d’eux (vos idées sont les bienvenues!)

Donner le temps matériel aux Représentants de faire leur travail

Autre constat : mener de front tâches opérationnelles et travail de représentation est compliqué.

En théorie elles sont toutes les 2 aussi importantes, mais en fin de mandat, le constat est frappant : la plupart des représentants ne parviennent à utiliser qu’une fraction des heures de délégation qui leur sont allouées.

En pratique, la pression de l’opérationnel empiète sur les réunions des Représentants : demande client à satisfaire, problème de prod’, réunion de dernière minute, échéance à tenir, des collègues qu’on ne veut pas « laisser tomber »…

Or, une fois qu’on a raté 2 ou 3 réunions sur un sujet de Représentation, on a tendance à laisser tomber complètement le sujet, car on ne se sent plus légitime à participer.

De plus le travail de représentation est difficile, au moins sur le plan national : le dialogue social avec la direction est dégradé,  les échanges majoritairement stériles. Nombre d’élus se replient sur le travail de représentation local (activités sociales et culturelles).

Nos propositions :

  • Que les Représentant disposent de créneaux horaires bloqués chaque semaine en vue du travail de Représentation :
    • Pour améliorer le taux de présence de Représentants aux réunions de travail
    • Pour que les managers puissent facilement anticiper les jours d’absence des Représentants dans leurs équipes
  • Augmenter substantiellement (+50%) mini le nombre d’heures de délégation alloué pour augmenter leur utilisation : psychologiquement, quand on dispose de 5 jours mensuels, on a plus de facilité à en « consommer » quelques-uns que lorsqu’on n’en a que 2 ou 3.
  • Déplacer les panneaux d’affichage existants près des locaux des permanences CSE :
    • pour plus de visibilité
    • en confier les clés aux permanent.e.s CSE.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous des propositions pour que la parole des salariés soit mieux relayée ?Toute l’équipe CFTC est à l’écoute de vos réactions et propositions !

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu