Une histoire de famille

In Nos tracts On

Bonjour à toutes et à tous,

En réaction à l’un de nos témoignages sur l’épuisement professionnel, un commentaire a été posté le 14 juin sur notre site :

« Mon fils est dans ce cas, il bosse jusqu’à 3h du matin, reporte son départ en vacances, bosse le samedi, le dimanche et pendant ses vacances. Tout allait bien jusqu’à début 2020. Nous sommes très inquiets. Comment une société comme Worldline peut en arriver à ce point ? Que font les syndicats pour [que les salariés] soient un minimum serein au travail, voir éviter des catastrophes ? Nous sommes très inquiets pour notre fils de 30 ans ».

Tout d’abord, nous espérons que pour ce salarié tout est revenu à la normale. Nous offrons toute notre compassion à cette famille qui traverse une épreuve difficile. Courage !

Des individus épuisés, une réponse collective

Ensuite, ce commentaire appelle plusieurs remarques :

En premier lieu, l’épuisement professionnel est peu regardant sur l’âge des salariés ; que vous soyez jeune, un peu plus âgé où bien aux portes de la retraite, il frappe indistinctement ! Nous sommes donc tous concernés. Une solution pérenne passera donc nécessairement par une réponse collective, articulée autour de la remise en cause de certaines modalités de notre organisation du travail. Tant que la direction trainera les pieds, il est de notre responsabilité collective de savoir dire : « STOP ! L’épuisement de mon propre corps ou de celui de mon collègue ne passera pas par moi ! ».

Ensuite l’auteur du commentaire pose deux questions : nous répondrons uniquement à la seconde qui nous est directement adressée. Que font les syndicats pour prévenir les burnouts au sein de Worldline ?  Sans hésitation possible, nous répondons immédiatement « beaucoup de choses ! ». Quelle que soit l’équipe syndicale, vos élus et représentants sont soucieux de la santé et de la sécurité de tous. Avec les moyens dont ils disposent, ils s’évertuent à améliorer les choses et à mieux prévenir les accidents. Les nombreuses alertes pour danger grave et imminent remontées par vos Représentants de Proximité en attestent. Les élus du CSE n’ont eu de cesse d’apporter une critique constructive au travail lacunaire réalisé par la direction sur les thématiques de la santé et de la sécurité. Malheureusement, jusqu’ici, les résultats obtenus ne sont pas souvent à la hauteur de leurs efforts.

Peser plus fort sur la direction de Worldline

Les discussions récurrentes, entre élus et direction, à l’occasion de la présentation du Document d’Evaluation des Risques Professionnels (DUER), sont à ce titre emblématiques : alors que les élus ne cessent de pointer du doigt les nombreuses lacunes et insuffisances du plan de prévention en s’appuyant sur une compréhension et une analyse fine de nos organisations, la direction continue de se satisfaire de sa copie pourtant manifestement insuffisante. Et pendant ce temps, les principaux dangers et risques auxquels sont exposés les salariés de Worldline continuent de faire leurs ravages.

L’incapacité des élus à peser sur les choix de la direction par le dialogue doit aujourd’hui les conduire à remettre en cause leur manière de procéder. Si le dialogue ne fonctionne pas, privilégions alors des méthodes moins conciliantes, plus contraignantes, en faisant intervenir les autorités compétentes. L’enjeu est trop important pour laisser perdurer ces manquements au devoir de la direction.

Le Document d’Evaluation des Risques Professionnels au sein de Worldline et le Programme de Prévention des Risques pour l’année 2021 seront présentés dans les prochains jours. Si la direction n’opère pas un changement radical dans sa manière d’appréhender et prévenir les risques psychosociaux, la CFTC sera en première ligne pour user de tous les moyens légaux possibles afin que l’obligation de sécurité de résultat au sein de Worldline devienne enfin effective.

Ensemble nous pouvons faire de Worldline une entreprise qui ne nuira pas à la santé des salariés !

Join us ! Fight with us !

Bien à vous

Toute l’équipe CFTC

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu