Synthèse de la réunion plénière du CSE du 18 février 2021

In CSE Worldline On
- Updated

Bonjour à toutes et à tous,

La dernière réunion du CSE s’est déroulée jeudi 18 février 2021. Comme à notre habitude, nous vous proposons une synthèse critique des informations discutées pendant cette réunion plénière. Sachez que plusieurs sujets copieux seront traités dans des articles dédiés.

Nous vous rappelons que l’intérêt du CSE et sa capacité à peser sur la direction sont intimement liés à l’intensité des liens entre représentants et représentés. N’hésitez donc pas à contacter vos élus sur tous les sujets qui vous intéressent.

Très bonne lecture !

Des alertes

Deux alertes pour danger grave et imminent ont été remontées par le CSE il y a quelques semaines. Deux alertes pour deux équipes dont les membres sont confrontés à un risque accru d’épuisement professionnel. La combinaison de difficultés liées aux projets (charge de travail, sous-effectif, clients très difficiles, etc.) et la situation de télétravail à 100% décuple les risques d’accident, et a conduit le CSE à déclencher ces alertes.

Suite aux remontées du CSE, la direction a mis en place un plan d’action afin de tenter de prévenir un accident et de permettre aux équipes de travailler à nouveau dans des conditions satisfaisantes. Il est difficile d’apprécier la qualité de la réponse de la direction, les élus ayant été exclus des enquêtes (obligatoires) menées suite à ces alertes. Nous pouvons néanmoins espérer que sa réponse est à la hauteur du risque encouru par les salariés et qu’elle adresse correctement le problème. Nous ne manquerons pas de suivre de très près l’évolution de la situation et le moral des équipes concernées. N’hésitez pas à nous contacter s’il y a le moindre problème.

Le programme de prévention des risques professionnels chez Worldline

La direction ayant considéré qu’il était superflu de mettre en place un programme de prévention des risques professionnels dans notre société, le CSE s’est attelé à la tâche et a présenté un programme alternatif à la direction. La direction n’a malheureusement pas souhaité prendre en compte les nombreuses mesures visant à améliorer la prévention des risques professionnels au sein de Worldline.

Pour des informations complémentaires sur ce sujet, nous vous invitons à parcourir notre analyse détaillée des échanges entre les élus et la direction.

Sur le devenir de la solution Store Acceptance

Comme nous le présentions précédemment,  la solution Store Acceptance devrait se fondre dans la solution AXIS d’Ingenico. Les responsables du pôle en charge du projet ont présenté longuement le chantier de la « fusion » lors de la réunion du CSE.

L’intérêt de la convergence des deux solutions est indéniable : redondance sur de nombreux aspects, volonté d’avoir une offre cohérente et non concurrente, possibilité de réduire le coût par transaction, etc.

En revanche plusieurs inconnues demeurent sur la manière de faire converger les solutions. En fonction des arbitrages la direction, les difficultés de la fusion pourraient être plus ou moins importantes. Plusieurs risques ont été identifiés par les élus : ils touchent à la fois à des dimensions techniques et fonctionnelles (les technos ne sont pas les mêmes, certaines fonctionnalités sont proposées uniquement par Store Acceptance, etc.) mais également à des dimensions humaines. Est-ce que les responsabilités entre les « Worldline » et les « Ingenico » seront équilibrées, l’intégration de Store acceptance dans Axis semblant donner une position plus favorable  aux salariés d’Ingenico ? Comment la bascule des technologies utilisées sur Store acceptance vers celles d’Axis va-t-elle être organisée ? Est-ce que l’intérêt des salariés dans leurs métiers sera préservé en sachant qu’Axis est basé sur des technologies beaucoup plus anciennes ? Comment la direction pense-t-elle accompagner les salariés pendant cette période de transition afin que chacun puisse retrouver chaussure à son pied ?

La direction du pôle s’est voulue très rassurante : aucune inquiétude à avoir, ce projet se déroulera sur plusieurs années (4 ans à minima) et va nous permettre d’apporter des réponses de qualité à l’ensemble de ces problématiques.

Bien que positive, cette réponse ne permet pas d’apaiser toutes nos craintes : une entreprise comme Worldline doit se doter de véritable plan d’accompagnement et de transition des lors qu’elle ouvre de tels chantiers.

Nous suivrons avec attention le déroulement de cette intégration. N’hésitez pas à vous rapprocher de nous si vous avez la moindre information / question.

SMART & Contract profitability

SMART est un programme d’économies. En place au sein de Worldline depuis plusieurs années, il s’organise autour de plusieurs sous-programmes qui touchent à la fois à notre organisation (organizational optimization, workforce management, etc.) et à nos outils (IT Tooling & Processes , robotique et outilllage, make or buy, etc.).

L’un de ces programmes concerne la profitabilité de nos contrats. Son objectif consiste à s’assurer que l’ensemble de nos projets sont profitables. Dès lors qu’un projet n’atteint pas des résultats satisfaisants, un plan d’action doit être mis en place afin de redresser la barre. Nous nous inquiétons particulièrement des conséquences de ce programme, la possibilité d’une dégradation de la relation des salariés avec leurs clients étant très probable.  En substance, les équipes SMART débarquent, resserrent quelques vis, puis repartent tout heureux d’avoir redressé la profitabilité d’un contrat. C’est alors que les ennuis commencent sur le terrain : le client n’accepte pas ce nouveau cadre de travail étriqué auquel il n’était pas habitué, la relation de travail cordiale peut devenir infernale, toute l’équipe monte en tension sans toujours avoir les outils et les compétences pour faire face à un client mécontent. Nous pensons particulièrement aux jeunes chefs de projet et aux jeunes managers qui pourraient facilement « se faire manger ».

Nous craignons que la direction n’accompagne pas suffisamment les équipes lors d’un « durcissement » de la relation contractuelle entre Worldline et nos clients, ses réponses étant restées très évasives sur ces différents points.

Si vous êtes concernés par ce programme et que sa mise en œuvre a entrainé des difficultés dans vos équipes, nous vous invitons à nous faire part de vos expériences. En rendant visibles les coûts négatifs de ces programmes, nous réussirons à mieux penser et à mieux accompagner ces transformations.

Merci !

Sur les nouveaux PC

Nos nouveaux PC devraient être déployés très prochainement. La direction hésite encore sur la meilleure manière de faire : soit une distribution sur site, soit une livraison à domicile en sachant que des salariés ne travaillent pas aujourd’hui chez eux. La solution devrait être discutée et validée dans les prochaines semaines.

Nous reviendrons vers vous dès que possible.

Le télétravail & le retour sur site

La direction ne souhaite pas rouvrir la négociation relative aux subventions du télétravail. Elle devrait néanmoins communiquer à nouveau sur l’importance de bien déclarer ses journées de télétravail afin de bénéficier de la subvention actuelle.

Sachez qu’il est possible de travailler exceptionnellement sur site si vous vous rencontrez des difficultés pour travailler à votre domicile. Votre demande doit être adressée à votre manager qui devrait normalement l’accepter.

Si vous rencontrez le moindre problème, nous sommes là 🙂

 

Pour plus d’information sur la réunion du CSE, n’hésitez pas à nous contacter.

Bien à vous

Toute l’équipe CFTC

 

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu