Restrictions sur nos congés : des réponses à vos questions

In Actualités sociales On
- Updated

Bonjour à tous,

Lors d’une réunion extraordinaire du Comité Social et Economique (CSE), la Direction Worldline a présenté aux élus son nouveau « plan congé ». Elle a d’abord tenté de justifier les restrictions en présentant les différentes raisons l’ayant amenée à imposer la prise de RTT et de CP. Elle a ensuite pris le temps de préciser en détail les différentes mesures afin que nous puissions tous « apprécier »  son « plan congé ».

Nous vous proposons une synthèse des informations les plus importantes échangées lors de cette réunion.

Très bonne lecture !

Sur les motivations du « plan congé »

Le début de la réunion est confus, la Direction semblant saisir toutes sortes de raisons pour démontrer aux élus qu’il était indispensable de prendre des mesures sur les congés :

  • Notre intéressement sera de meilleure qualité grâce à ces restrictions sur nos congés
  • Chaque jour de congé pris est un jour de congé en moins à provisionner en fin d’année. Prendre des congés avant le 31 décembre c’est donc participer à augmenter notre marge en se reposant. Rappelez-vous que ces provisions représentent une dette de la Direction envers les salariés, elles viennent donc impacter négativement notre marge
  • Worldline France doit être solidaire du groupe Worldline. De la même manière que les Belges et les Suisses ont été contraints de poser des congés, nous devons nous plier à la même règle car nous faisons partis du même groupe.
  • La période de confinement a été épuisante pour tout le monde, se reposer cet été est donc une très bonne chose pour tous
  • L’atterrissage 2020 risque d’être mauvais avec une diminution importante de notre chiffre d’affaire

Dans ce patchwork de raisons très diverses se dégage au fil du temps la motivation principale du projet : 2020 devrait être une année « morte » avec de nombreux projets en suspens, décalés sur 2021, etc. La Direction semble être revenue sur son optimisme initial, qui prévalait lors du confinement, prévoyant un rebond de l’activité dès le dernier trimestre de l’année 2020. A présent, elle mise plutôt sur un « redémarrage » des projets en 2021. Dès lors tout s’explique : prenons tous les jours de congés possibles en 2020 afin de pouvoir travailler un maximum en 2021 lorsque l’activité sera à nouveau au beau fixe.

Pour étayer ses prévisions et justifier ses dires, la Direction n’a malheureusement communiqué aucune information précise aux CSE. Les élus ont dû se contenter d’une information orale sur la revue à la baisse des prévisions budgétaires initiales : notre chiffre d’affaire devrait enregistrer un recul de plusieurs millions d’euro en 2020.

Cette justification ne résiste malheureusement pas à un décryptage précis du projet de la Direction : en quoi poser nos RTT avant juin 2020 nous aidera à rebondir en 2021 ?  Quelle aurait été la différence si nous avions pu les poser en septembre ? En novembre ? Pourquoi interdire aux salariés de mettre des jours supplémentaires sur leurs Compte Epargne Temps ? Comment expliquer que de nombreux prestataires (near-shore, off-shore) soient toujours présents sur de nombreux projets ? La diversité des situations opérationnelles des équipes au sein de Worldline semble incompatible avec une mesure identique pour tous : Pourquoi ne pas préférer la confiance et offrir la possibilité aux équipes de s’adapter en fonction de la réalité de leurs projets ? Pourquoi ne pas préférer l’incitation à l’obligation ? N’aurait-il pas été possible de se donner la possibilité à la fin du troisième trimestre de réviser notre copie en fonction de l’évolution de nos résultats ?

Dans tous les cas, la Direction semble oublier un élément fondamental de notre activité : pour que Worldline réussisse ses projets, nous devons avancer ensemble et avoir confiance les uns dans les autres. L’autorité avec laquelle la Direction impose ces restrictions risque de fissurer encore un peu plus notre collectif. Sans négociation possible, sans possibilité de faire évoluer le projet initial, la réalité des salariés est mise de côté. Ce n’est évidemment pas comme cela que l’on peut souder un collectif et assurer des lendemains qui chantent.

Terminons sur la justification des mesures « afin de préserver nos emplois[1] » : aucune donnée précise ne nous permet d’apprécier sa pertinence. Nous savons néanmoins que notre groupe Worldline est en très bonne santé : la marge explose depuis son entrée en bourse (elle est passée de 175M€ à 443M€ entre 2015 et 2020), l’action Worldline n’a pas cessé de grimper, notre entrée au CAC 40 souligne l’importance de la taille et du poids de Worldline, notre flux de trésorerie est très confortable (rappelez-vous que Worldline s’apprête à sortir en cash plus de 1,5 milliard d’euro pour l’OPA Ingenico), alors que notre chiffre d’affaire atteint à la fin de l’année 2019 2,3 milliards d’euros !  

Dans ce contexte, et sachant que la Direction appelle à la solidarité du groupe envers les sociétés qui le constituent, et inversement des sociétés vers le groupe, il apparait malhonnête de faire peur aux salariés avec une telle justification.  

Quelques précisions sur les restrictions de la Direction

Sur les RTT

La règle énoncée par la Direction dit la chose suivante :

  • le nombre de jours de RTT posé et pris sur le premier semestre aboutisse à un solde maximum de 3 jours de RTT au 30 juin 2020
  • le nombre de jours de RTT posé et pris entre le 1er juillet et le 31 août aboutisse à un solde maximum de 2 jours de RTT au 31 août 2020

Pour les salariés étant dans l’impossibilité de poser leurs RTT (c’est-à-dire qu’ils sont en congé, en arrêt, etc. durant tout le mois juin), ils auront la possibilité de les poser jusqu’au 31 août 2020. Les salariés doivent dans tous les cas  faire remonter leurs problèmes à leurs managers.

Pour les équipes ayant des contraintes opérationnelles fortes, des dérogations exceptionnelles seront possibles. Les difficultés doivent être remontées aux équipes RH qui aviseront.

Pour les embauchés dans l’année, et afin qu’ils puissent bénéficier de quelques jours de repos sur toute la fin de l’année, la Direction pourrait ouvrir une possibilité de report exceptionnel. La Direction doit revenir vers le CSE.

Les RTT posés avant le 4 juin 2020 ne seront pas remis en cause. Idem, il sera toujours possible d’annuler des RTT posés sur le second semestre. La seule contrainte est de respecter les règles de la Direction.

Sur les congés

La contrainte énoncée par la Direction est moins claire :

  • le solde du compteur de congés payés des salariés disposant au minimum de 32 jours de congés payés au 1er juin 2020 (acquisition 1er juin 2019 – 31 mai 2020), devra être au 31 décembre 2020 inférieur ou égal à 10 jours.
  • En conséquence le nombre de jours de congés payés qu’il restera à poser et à prendre au premier semestre 2021 (1er janvier 2021 – 30 juin 2021) sera de 10 jours maximum.

De nombreux salariés se demandaient s’il était possible de poser des congés par anticipation sur le premier semestre 2021 et ainsi respecter la contrainte de 10 jours max dans le compteur de CP.

La Direction a bien insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une contrainte pesant sur les jours de congé posés et pris. Nous devons tous prendre à minima 22 jours de congés avant le 31 décembre 2020.

Les jours de congé supplémentaires liés à la conversion du 13ième mois (celui de juin 2020 ou celui de novembre 2020) ne sont pas concernés par ces restrictions.

Dès lors que son compteur de CP est à 10, il sera toujours possible de déposer des CP dans son Compte Épargne Temps.

Aucune restriction sur le compte temps disponible (CTD) et les repos compensateurs légaux.

Assemblée générale des salariés

Nous vous rappelons qu’une assemblée générale se tiendra jeudi 11 juin 2020 à partir de 12h30.

On se retrouve sur la plateforme zoom :

ID de réunion : 961 0144 6219

Mot de passe : 751769

Vous avez aussi la possibilité de répondre à un sondage afin de faire part au collectif unitaire (CFDT, CGC, CFTC, CGT, FO) de votre opinion sur le projet de la Direction :

Des questions ? N’hésitez pas contacter un membre de l’équipe CFTC

Bien à vous


[1] Voir la communication de la Direction du 08 juin 2020

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu