Télétravail : nos pistes revendicatives

In Télétravail

Nous avons lu de la littérature sur le sujet du télétravail, nous nous sommes penchés sur les rapports de la DARES, nous avons étudié plusieurs accords, nous avons décortiqué avec soins vos réponses à notre questionnaire jusqu’à être parfaitement prêt pour attaquer dans les meilleurs conditions la négociation relative à l’encadrement du télétravail chez Worldline.

La négociation a commencé il y a quelques semaines, mais les choses sérieuses devraient commencer aujourd’hui, vendredi 17 janvier 2020.

Nous vous proposons un rapide survol de nos pistes revendicatives. Pour l’instant rien encore de très précis mais un focus sur les thématiques clés de cette revendication.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, de vos commentaires et de vos souhaits. C’est ensemble que nous parviendrons au meilleur accord.

Très bonne lecture !

La santé et la sécurité du télétravailleur

C’est l’un des dadas de la CFTC : comment s’assurer que les salariés travaillent tout en restant en bonne santé ? La question n’est pas anodine. En effet, le télétravailleur n’étant pas dans les locaux de l’entreprise, il se soustrait à la vigilance des différents acteurs œuvrant à la santé et à la sécurité des salariés dans l’entreprise. Nous pensons par exemple aux membres du CSE et au service de santé au travail.

Cette négociation devra nous permettre de préciser les réponses à apporter à cette problématique :

  • Quelles formations données aux salariés afin qu’ils aient les connaissances adéquates pour veiller sur leurs propres santés et sécurité ? Par exemple, il est probable que certains salariés sous-estiment l’importance de l’emplacement d’un bureau afin de minimiser leurs fatigues visuelles, etc.
  • Quelles moyens donnés aux salariés pour qu’ils puissent s’assurer que leurs lieux de télétravail présentent aucun risque pour leurs santés ? Nous pensons par exemple à la possibilité de faire réaliser un audit, à la possibilité d’organiser une visite de son logement par la commission Santé et Sécurité du CSE, au rôle que pourrait jouer le service de santé au travail, etc.

L’organisation du travail du télétravailleur

Cette thématique est fondamentale et s’articule sur plusieurs aspects de la thématique précédente.

Le temps de travail

Nous pensons tout d’abord à la régulation de la charge de travail et au « contrôle » du temps de travail. Loin de nous l’idée de contrôler les salariés pour s’assurer qu’ils travaillent suffisamment, mais au contraire prévoir une mécanique pour veiller à ce que les télétravailleurs ne se mettent pas en danger en travaillant bien au-delà des limites légales.

L’étude de la Dares confirme que ce risque est bien présent : les télétravailleurs travaillant tendanciellement plus que les autres salariés et suivent plus fréquemment des horaires atypiques. Cette situation accentue les risques de non-respect des repos quotidiens et hebdomadaires, etc.

La Direction a l’obligation de prévoir les modalités de contrôle du temps de travail et de la régulation de la charge de travail. Mais malheureusement la loi ne dit rien sur la manière d’organiser ce contrôle. Là sera l’un des enjeux de cette négociation : comment « contrôler » sans fliquer les télétravailleurs ?

Cette problématique devrait nous amener à préciser les plages horaires durant lesquelles l’employeur peut contacter le salarié en télétravail, nous nous intéresserons là encore à la possibilité de former télétravailleur et manager aux risques du télétravail sur le temps de travail, nous discuterons l’intérêt d’un entretien annuelle dédié à cette thématique, etc.

Les lieux du télétravail   

Donner la possibilité aux télétravailleurs de travailler dans des lieux différents est l’une des attentes fortement exprimées par les salariés dans notre questionnaire : possibilité de définir des lieux différents de télétravail, accès à des espaces de « co-working », etc.

Cette question fut survolée par la Direction lors de notre première réunion qui semblait attentive à cette revendication. Affaire à suivre …

Equilibre télétravail / travail sur site

Là encore, vous étiez très nombreux à exprimer dans notre questionnaire le souhait de pouvoir travailler plus longtemps.  

Le point est très délicat car bien que le télétravail apporte des avantages indéniables, un usage excessif de cette modalité de travail pourrait multiplier certains risques pour le télétravailleur (délitement du collectif et de l’équipe, augmentation du temps de travail, horaires atypiques, santé, etc.). Nous pensons qu’il est indispensable de préserver un équilibre entre le travail sur site et le télétravail. Toute la question sera de réussir à fixer un nombre maximal de jour télé-travailler qui permette à la fois de satisfaire le plus grand nombre d’entre vous tout en garantissant votre santé, votre sécurité  et certaines dimensions fondamentales de notre travail en commun.

Les discussions sont vives au sein même de l’équipe CFTC. Nous manquerons de revenir vers vous dès que ce point avancera.

Détermination des salariés éligibles

Quels seront les critères objectifs pour accepter ou refuser une demande de télétravail d’un salarié ? Cette question devra trouver une réponse précise afin d’éviter tout arbitraire et de prévenir les usages du droit au télétravail comme une récompense ou une sanction.

Nous devrions réussir à piocher dans les critères préconisés par le législateur (Ancienneté, contrat de travail, temps plein / temps partiel, nature du travail effectué, capacité d’autonomie, configuration de l’équipe, etc.) afin d’assurer un fonctionnement transparent et juste tout en préservant le bon fonctionnement de nos équipes et de notre entreprise.

Nous veillerons également à bien encadrer toute la procédure de la demande de télétravail afin de garantir la publicité du motif d’un refus éventuel et les possibilités de faire appel le cas échéant (à la RH ou à une commission paritaire, etc.).

Le suivi global des refus et de leurs motifs devra être organisé par une commission paritaire.

L’accompagnement du télétravailleur

Quels moyens donner aux télétravailleurs afin qu’il puisse travailler dans de bonnes conditions (Casque, station d’accueil, connexion VPN, etc.) ? Quels sont les équipements indispensables pour télé-travailler correctement (téléphone, mobilier, transport du matériel, mise en conformité du domicile, etc.)? Quels seront les montants des différentes prises en charge (les coûts engendrés par le télétravail, etc.)? Quelles incidences du télétravail sur les tickets restaurants ?

Toutes ces questions trottent dans toutes nos têtes. L’objectif est bien évidement d’améliorer la situation actuelle.

Le télétravail exceptionnel

Nous portons cette thématique depuis plusieurs années. Notre objectif est de penser le télétravail comme un dispositif pouvant apporter dans certaines circonstances une réponse à un problème écologique. Nous pensons particulièrement aux pics de pollutions qui sont fréquents dans plusieurs villes où des salariés Worldline travaillent.

Ne serait-il pas pertinent de donner la possibilité aux salariés de télétravail des lors qu’une ville connait un pic de pollution ? Cette mesure aurait-elle un effet positif à la fois sur la qualité de l’air de la ville en question mais aussi sur la santé du salarié en limitant son exposition à l’air pollué (si par exemple il habite à la campagne et qu’il doit aller en ville pour travailler) ?

Il nous semble que le télétravail pourrait apporter une réponse ponctuelle à des problèmes exceptionnels. Affaire à suivre …  

Ces différentes thématiques seront proposées à la Direction et à l’ensemble des négociateurs et devraient nous offrir la possibilité d’améliorer notre accord actuel.

Nous reviendrons vers vous dès que possible

Bien à vous

Toute l’équipe CFTC

You may also read!

Des livres gratuits pendant le confinement

Le confinement n’est pas toujours facile à vivre. Afin de se changer les idées et de faire en sorte que

Read More...
Photo by CDC on Unsplash

Coronavirus : quelles conséquences sur nos droits ?

Lors de la première réunion de la Commission Santé Sécurité et Condition de Travail (CSSCT) et de la réunion plénière du

Read More...

Ordre du jour de la plénière de mars 2020

This is an embedded Microsoft Office document, powered by Office Online.

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu