Les inégalités professionnelles chez Worldline

In Numéro 5 On
- Updated

Ce premier chapitre de notre journal “Des souris & des ogres” s’appuie sur les travaux du cabinet Sextant1, mandaté par le Comité d’Entreprise. Leurs travaux ont permis de mettre en lumière la réalité d’un plafond de verre et une tendance à rémunérer défavorablement les femmes dans notre entreprise.

Sachez que la Direction conteste les analyses et les conclusions du cabinet Sextant. Elle devrait revenir prochainement devant le CSE afin d’apporter des éléments de réponse sur les éventuels écarts de rémunération entre les hommes et les femmes.

Le plafond de verre chez Worldline

Par des femmes depuis 2014 dans les effectifs CDI par niveau GCM
  • Remarquez tout d’abord que la ligne orange pointillée indique la proportion des femmes dans l’entreprise. La ligne est positionnée autour de 24%.
  • Sur les 3 premiers niveaux, les femmes sont surreprésentées, c’est-à-dire qu’elles représentent plus de 24% de la population des niveaux.
  • Du niveau 4 au niveau 6, la répartition H/F est en cohérence avec la répartition H/F de l’entreprise.
  • Puis à partir du niveau 7, la part des femmes diminue et atteint un niveau bien inférieur à leur poids global dans l’entreprise

Cette situation semble indiquer l’existence d’un plafond de verre chez Worldline

La suite de notre analyse présentant des informations internes à Worldline, une connexion est nécessaire. Continuez la suite de votre lecture sur le site interne de la CFTC

Bien à vous

Toute l’équipe CFTC

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu