Paroles d’un salarié démissionnaire [7]

In Paroles de salariés On
- Updated

Bonjour à tous,

Un nouveau témoignage d’un salarié ayant quitté Worldline après plusieurs année de services.

4 questions comme d’habitude pour 4 réponses

Merci pour cet échange

Et très bonne lecture !

Quelles sont les raisons de ton départ ?

Dans un premier temps, il y a l’activité décroissante, l’absence d’investissement sur mon projet. La mobilité de plusieurs responsables de mon département a quelque peu laissé un climat d’incertitude qui s’est d’ailleurs dégradé avant mon départ. 

Dans un second temps, il y a la rémunération ! Malgré mes deux années d’expérience et l’augmentation exceptionnelle de 2018 (débloquée pour les « jeunes »), j’arrive tout juste au même niveau de rémunération qu’un jeune embauché à 35 k€.

Or, les offres en dehors de WL sont bien plus attractives tant sur le point rémunération que sur les challenges proposés.

Pour ma part, j’ai préféré tenter ma chance autre part, dans une ESN.

Je garde néanmoins une très bonne impression chez WL.

Qu’est-ce que tu as aimé chez Worldline ?

Ce qui ma longuement fait hésiter, c’est l’environnement de travail dans sa globalité. L’esprit d’équipe et la bonne entente prédominaient. De plus nous étions tous de la même tranche d’âge dans mon équipe (<30ans) . 

Il y a aussi les formations telle que le reverse mentoring qui dénote une réelle préoccupation du bien-être et de l’évolution des collaborateurs. 

J’ai également apprécié les différents canaux de reconnaissance au travail et de l’investissement d’une personne. J’ai pour ma part eu la chance de bénéficier de plusieurs primes sympathiques. 

Qu’est-ce que tu n’as pas aimé chez Worldline ?

A contrario, j’ai moins apprécié le manque de ressources (au sens, humaines) expérimentées capables de faire évoluer les profils juniors. La plupart du temps, nous étions confronté à nous même. En tout cas dans mon département.

C’est formateur certes, mais je pense qu’il y a des façons moins stressantes de progresser.

Les décisions souvent prises dans l’urgence par le management, face à la pression du client, étaient rarement contrebalancées par un lead technique.

Ce qui pouvait donner lieu à une spirale infernale d’incidents à répétitions et de dette technique.

Si tu pouvais changer un truc chez Worldline, qu’est-ce que cela serait ?

Une rémunération basée sur la valeur ajoutée d’une personne plutôt que sur le poste.

Chercher à mieux valoriser et garder les talents expérimentés qui apportent une réelle valeur ajoutée à l’entreprise et dans les équipes.

[Fin de l’entretien]

Toute l’équipe CFTC remercie ce salarié pour la qualité de ses réponses. Merci beaucoup à lui !

You may also read!

Désaccord sur le PERCO

Les discussions entre la Direction et les organisations syndicales représentatives (CFDT et CFTC) relatives à la mise en place

Read More...

Synthèse du Comité d’entreprise – Juillet 2019

La dernière réunion du Comité d’Entreprise Worldline avant les grandes vacances s’est déroulée mercredi 10 juillet sur le site de Blois.

Read More...

Le doc de référence in a nutshell

L’équipe CFTC a lu pour vous le document de référence 2018 de Worldline qui regorge d’informations croustillantes sur l’écosystème de notre

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu