Sur la prime PEPA chez Atos et Worldline

In Rémunération, finance et économie On
- Updated

Quelques heures avant la date limite, les Direction d’Atos et de Worldline ont décidé de distribuer une Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (PEPA).

Nous vous proposons aujourd’hui une présentation des modalités de la distribution des primes au sein de l’Unité Economique et Sociale (UES) d’Atos et de l’UES Worldline. Nous en profiterons pour analyser la forme et le contenu de ces primes afin d’imaginer comment les choses auraient pu être mieux réalisées.

La prime PEPA dans l’UES Atos

Les bénéficiaires

Les conditions suivantes sont cumulatives :

  • Etre titulaire d’un contrat de travail en CDI, CDD ou contrat d’alternance au 31 décembre 2018
  • Avoir perçu sur l’année 2018 une rémunération brute théorique inférieure ou égale à 38 000€
    • Rémunération brute théorique = le salaire annuelle brute + la prime d’ancienneté + la rémunération théorique variable à 100%

Le montant de la prime

Les montants de la prime sont fonction de la rémunération :

  • 250 €
    • Si salaire brute annuel <= 20 000€  
  • 1000€
    • Si 20 000€ < salaire brute annuel <= 25 000€  
  • 500€
    • Si 25 000€ < salaire brute annuel <= 30 000€  
  • 250€
    • Si 30 000€ < salaire brute annuel <= 38 000€  

A l’exception des salariés absents dans le cadre des congés suivants :

  • Congé maladie de courte durée
  • Congé maternité
  • Congé d’adoption
  • Congé paternité
  • Congé parental d’éducation
  • Congé pour enfant malade
  • Congé de présence parentale
  • Congé acquis par don de jours de repos pour enfant gravement malade

Le montant de la prime sera réduit en fonction du temps de présence du salarié pendant l’année 2018 : la prime sera alors calculée prorota temporis.

La prime sera versée avec le salaire de mars 2019.

Charges sociales et impôts

Nous vous rappelons que cette prime est exonérée de toutes charges sociales et n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.  

La prime PEPA dans l’UES Worldline

Les bénéficiaires

Les conditions suivantes sont cumulatives :

  • Etre titulaire d’un contrat de travail en CDI, CDD, contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation au 31 décembre 2018
  • Avoir perçu sur l’année 2018 une rémunération brute totale inférieure ou égale à 40 000€
    • La formulation est moins précise que celle utilisée dans la communication Atos. Nous veillerons à préciser ce point lors du prochain Comité d’Entreprise

Le montant de la prime

Les montants de la prime sont fonction de la rémunération :

  • 50 €
    • Si la rémunération brute perçu en 2018 <= 18 250€
    • Et si temps de présence dans l’effectif < 6 mois
  • 100 €
    • Si la rémunération brute perçu en 2018 <= 18 250€
    • Et si temps de présence dans l’effectif >= 6 mois
  • 250€
    • Si 18 500€ < rémunération brute perçu en 2018 <= 40 000€  
    • Et si temps de présence dans l’effectif < 6 mois
  • 500€
    • Si 18 500€ < rémunération brute perçu en 2018 <= 40 000€  
    • Et si temps de présence dans l’effectif >= 6 mois

La prime sera versée avec le salaire de mars 2019.

Charges sociales et impôts

Nous vous rappelons que cette prime est exonérée de toutes charges sociales et n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.  

Commentaires

Le choix de moduler la prime et de la limiter à une partie des salariés semble cohérent avec « l’esprit » de cette prime. L’objectif étant de redonner du pouvoir d’achat à ceux qui n’en n’ont pas assez.

Néanmoins, nous regrettons que les Directions n’aient pas été plus généreuses. A la louche et selon les dires de la Direction, 4500 salariés dans l’ensemble des sociétés du Groupe Atos (Worldline compris) devraient bénéficier d’une prime. L’enveloppe globale devrait être de quelques millions (Environ 750 000 € pour Worldline). C’est peu en comparaison du joli cadeau que les actionnaires d’Atos devraient recevoir dans les prochains mois.

Les montants sont très limités, la prime de 1000€ chez Atos devrait concerner un nombre restreint de salariés, alors qu’aucun des salariés de Worldline ne touchera une prime d’un tel montant. Dommage quand nous savons que cette prime est exonérée de charge sociale et d’impôt dans la limite de 1000€.

Pourquoi ne pas avoir profité de cette opportunité pour distribuer des montants plus sympathiques ?

Sur les différences Atos / Worldline

Nous regrettons que les Direction d’Atos et de Worldline n’aient pas proposé un dispositif équivalent dans l’ensemble des sociétés du Groupe Atos. Introduire des différences ne nous semble pas pertinent dans le cas de la distribution de cette prime : ses objectifs sont les mêmes et ses modalités devraient être identiques pour l’ensemble des salariés.

Nous regrettons également que les Directions aient utilisé des formulations différentes (dans leurs notes unilatérales) pour présenter les modalités de la distribution de la prime. Cela introduit de nombreuses interrogations et des flous sur les bénéficiaires.

Sur la mini prime pour les alternants

Que ça soit chez Atos ou Worldline, les Directions ont décidé de distribuer des toutes petites primes pour les alternants. C’est principalement eux en effet qui perçoivent une rémunération inférieure au SMIC (c’est le seuil de 18 500 € utilisé par Worldline).

Le montant de l’économie réalisée par nos Direction ne semble pas justifier cette différence de traitement. En effet, le pouvoir d’achat des alternants est loin d’être confortable pour beaucoup d’entre eux qui continuent à demander l’aide de leurs parents pour boucler leurs mois.

D’autre part, dans cette période où nous désirons augmenter l’effectif de nos sociétés, il aurait été opportun de traiter le mieux possible cette catégorie des salariés.

La suite

Lors des prochaines réunions de vos représentants du personnel, l’équipe CFTC veillera à récupérer l’ensemble des informations relatives à la distribution des primes PEPA et évidement nous partagerons nos critiques avec la Direction.

Des questions? N’hésitez pas à vous rapprocher des membres de l’équipe CFTC

Bien à vous

You may also read!

CSE : sortie d’impasse

Rappel du dernier épisode : la négociation officielle sur la mise en place du CSE s'était officiellement terminée sur un

Read More...

Résister à la technique ou la dompter ? Les métiers face aux technologies

Partager des sons et des vidéos que nous aimons dans le but d’enrichir notre réflexion et notre

Read More...

NAO: le projet final de la Direction

Après 4 réunions de négociation, le Direction nous a présenté vendredi son projet final relatif à la politique salariale 2019. Après une

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu