Compte rendu de la réunion du Comité du Groupe Atos – 12/2018

In Comité Groupe Atos On
- Updated

Bonjour à tous,

Nous vous proposons une synthèse des informations pertinentes glanées durant la dernière réunion plénière du Comité du Groupe Atos. L’intérêt principal de la réunion résidait dans la présentation du cabinet Sextant, expert mandaté par le Comité Groupe pour l’assister dans sa compréhension de la situation économique et sociale du Groupe Atos.

Ce compte rendu nous permettra de partager avec vous nos analyses et nos interrogations.

Très bonne lecture !

Optimisation fiscale & Participation

Les possibilités « d’optimisation » fiscales sont nombreuses mais elles sont souvent difficiles à mettre en lumière. L’analyse du cabinet Sextant nous permet de mieux comprendre l’une d’entre elles qui consiste tout simplement à reporter les déficits fiscaux accumulés pour limiter l’impôt.

Comment ça marche ?

C’est tout simple, le Groupe Atos, qui est soumis à l’impôt sur les sociétés (IS), dès lors qu’il subit un déficit au cours d’un exercice peut le reporter pour le déduire des bénéfices suivants.

Plusieurs sociétés illustrent parfaitement l’intérêt de cette mécanique. 3 niveaux d’imputations des déficits vont permettre de limiter leurs résultats fiscaux :

  • C’est d’abord le déficit propre des sociétés qui viendra réduire leurs résultats pour un total de 20M€
  • Ensuite, c’est le tour du déficit accumulé par le Groupe Bull SA d’être utilisé pour réduire le résultat des sociétés. Cette nouvelle imputation des déficits permettra une optimisation de près de 37M€
  • Et finalement, c’est le report des déficits du Groupe Atos qui vient clore le bal de l’optimisation avec une belle réduction de 30M€ supplémentaire

Le résultat fiscal du Groupe Atos, avant certains retraitements, a déjà diminué de plus de 50%, passant de 112M€ à 56M€.

Pour Worldline l’avenir est au beau fixe avec une belle année de déficits fiscaux. Son résultat fiscal négatif lui permet d’augmenter son stock significativement de 28M€ et de le porter à 54M€. Le Groupe Worldline pourra utiliser ce stock pour limiter un résultat fiscal positif éventuel dans les prochaines années.

Notre enveloppe de participation

Au fil de ces optimisations, nous arrivons aux montants des bénéfices fiscaux des sociétés du Groupe Atos. Et comme nous pouvions le pressentir, seulement quelques sociétés obtiennent un score positif. Nous vous rappelons que le bénéfice est l’un des éléments clés du calcul de notre participation : pas de bénéfice = pas de participation :

La liste des sociétés du Groupe Atos ayant un bénéfice négatif fait tourner la tête : Atos Infogérance, Atos Intégration, Atos consulting, Atos Management, Bluekiwi, Amesys, Evidian, Fastconnect, Serviware, TRC, Atos international, Bull SA, Similo et Worldline.

Et celle des sociétés participant à l’enveloppe globale de notre participation donne envie de pleurer : Worldgrid, Diamis, Agarik, Unify, Elexo, Mantis et Santeos.

L’enveloppe globale de participation atteint la somme riquiqui de 1.5M€.

+800 000€ pour la participation chez Worldgrid ?

C’est en effet la conclusion de l’analyse du Cabinet Sextant révélant qu’une erreur aurait pu être commise par la Direction lors du calcul de la réserve de participation de la société Worldgrid.

Les calculs de la Direction atterrissaient sur une petite enveloppe de 22K€ alors que ceux de Sextant sont plus sympathiques avec une enveloppe de plus de 800K€. Sextant et la Direction doivent se mettre d’accord sur les montants des bénéfices et des capitaux propres qui sont au cœur de nos formules de participation, et sur lesquels ils ne sont pas d’accord pour l’instant.

Si les analyses de Sextant s’avèrent exactes, les salariés de l’UES Atos verraient leurs participations augmenter de 80€ environ. C’est toujours ça à prendre.

Rétention des salariés

C’est le problème du moment pour de nombreuses SSII française : comment réussir à attirer des salariés ? C’est en effet compliqué et tout particulièrement pour Atos : chômage très faible dans les métiers de l’informatique, exigences de rémunérations élevées et politique salariale au sein d’Atos loin d’être très excitante.

Alors comment faire ?

Un double problème doit être adressé : réussir à attirer les salariés mais aussi parvenir à faire en sorte qu’ils soient bien dans le Groupe Atos et qu’ils y restent. La Direction a évoqué deux chantiers pour tenter de répondre à ces enjeux :

  • Bench des rémunérations des juniors / seniors afin de construire des nouvelles grilles de rémunération plus en phase avec les attentes des candidats et des salariés en poste. La Direction devrait revenir sur ce sujet lors du prochain Comité Groupe. Il sera intéressant de comparer les grilles selon les sociétés du Groupe.
  • Réflexion sur les bénéficiaires des primes sur objectifs. Ou comment la Direction souhaiterait utiliser les primes sur objectif comme un outil de rétention des salariés « techniques ». Aujourd’hui les primes sur objectif concernent principalement les salariés « business », très peu d’experts techniques et d’architectes en bénéficient. Ce chantier doit permettre de repenser la distribution de ces primes au sein de notre population, et de les redistribuer vers des métiers plus techniques.
  • Plus globalement, l’objectif est de redonner de la visibilité aux salariés sur leurs possibilités d’évolution salariale. Ce point est indispensable et trouvera une réponse à travers des grilles de rémunérations minimales par métiers / niveaux que l’équipe CFTC tente de construire avec la Direction.

Ces sujets seront bien évidement suivis avec soin par votre équipe CFTC.

Sur les augmentations 2018

La Direction nous a présenté un bilan plus ou moins précis des augmentations 2018 en fonction des différentes sociétés du Groupe Atos.

Un premier travail de synthèse a été réalisé par les équipes CFTC Worldline. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil. Pour les autres sociétés du Groupe, une analyse suivra prochainement.

Merci de votre patience.

Des questions ? Des commentaires ? Des informations ? Toute l’équipe de la CFTC est là pour votre écouter et pour vous répondre.

Bien à vous

Toute l’équipe CFTC

You may also read!

Des précisions sur la séparation Atos / Worldline

Bonjour à tous, Suite à une première discussion entre élu-e-s et Direction lors de l’annonce du projet le 30 janvier, le

Read More...

Quelle(s) philosophie(s) pour l’innovation ?

Partager des sons et des vidéos que nous aimons dans le but d’enrichir notre réflexion et notre analyse.

Read More...

Des millions vs des milliards

Quel art de la mise en scène chez nos dirigeants !En plein milieu d’un débat national sur les problèmes de

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu