Augmentation 2018 Épilogue

In Actualités sociales, Nos tracts On
- Updated

Ces dernières semaines, l’équipe CFTC est venue à votre rencontre afin d’essayer ensemble de mieux comprendre l’exercice d’augmentation 2018. Nous vous proposons aujourd’hui une rapide synthèse de nos échanges qui furent riches et nombreux. A travers cette restitution, nous essayerons de penser la forme que devrait prendre notre politique salariale en 2019 afin d’assurer nos réussites techniques et économiques et la satisfaction du plus grand nombre.

Merci à tous pour le temps que vous avez consacré aux équipes CFTC.

Très bonne lecture !

Des salariés satisfaits

Avec une enveloppe d’augmentation de 3,91% de notre masse salariale, près de deux fois supérieure aux enveloppes des années précédentes, nos managers avaient les moyens de faire quelques heureux. Et c’est en effet la bonne surprise de l’année 2018 qui voit beaucoup d’entre vous satisfaits de leurs augmentations. Combien de fois durant nos échanges avons-nous entendu les commentaires suivants :

“Je n’ai jamais eu une augmentation pareille depuis 10 ans !”

C’est ma plus grosse augmentation depuis que je suis rentré chez Worldline.”

Ma rémunération augmente de plusieurs milliers d’euros, c’est cool !

Dans l’équipe, on a tous eu des augmentations deux fois supérieures à celles des années précédentes, c’est satisfaisant.

Les statistiques de distribution des augmentations confirment la « générosité » des augmentations 2018 pour certaines catégories du personnel. Analysons par exemple les augmentations en fonction de l’ancienneté dans notre entreprise :

Effectif

Min augmentés AI+AG

Moy augmentés AI+AG

%Moy augmentés AI+AG

Max augmentés AI+AG

%Max augmentés AI+AG

< 6 mois

92

286 €

1 025 €

3,36%

2 852 €

9,51%

 0,5 ≤ . <1 ans

148

250 €

1 076 €

3,96%

4 000 €

12,37%

 1 ≤ . < 3 ans

417

276 €

1 777 €

5,59%

4 850 €

15,31%

 3 ≤ . < 5 ans

186

520 €

2 062 €

6,00%

5 785 €

15,14%

 5 ≤ . < 10 ans

576

520 €

2 054 €

5,61%

5 700 €

15,00%

 10 ≤ . < 15 ans

442

520 €

1 969 €

5,01%

10 774 €

18,19%

 15 ≤ . < 20 ans

469

520 €

1 625 €

3,78%

4 745 €

14,03%

 20 ≤ . < 25 ans

72

520 €

1 617 €

3,41%

3 536 €

6,25%

 25 ans ≤ .

292

520 €

1 257 €

2,88%

4 220 €

8,94%

Total général

2 694

250 €

1 736 €

4,69%

10 774 €

18,19%

 

Des augmentations[1] moyennes supérieures à 5% pour un très grand nombre de salariés qui permettent à beaucoup d’entre nous de voir leurs rémunérations augmenter de plus de 2000€. Des augmentations maximales supérieures à 10% et des montants très sympathiques pour les heureux élus. Sympa …

Des salariés mécontents

… mais cette belle photographie laisse pourtant dans l’ombre plusieurs problèmes que vous avez été nombreux à partager avec nous.

Un exercice d’augmentation dévoyé

Les augmentations individuelles devraient être liées à l’investissement. L’année dernière j’ai eu une grosse augmente car j’ai bien bossé. Cette année on ne comprend rien. Des jeunes ont 3000€ d’augmentation « mécanique » car ils sont en dessous de la grille d’embauche, et de mon côté je prends seulement 1000€ avec pourtant des éloges et des courbettes de mon manager.[2]

Ce salarié s’interroge sur la pertinence de traiter les conséquences de la réévaluation de la grille d’embauche des juniors dans le cadre de cet exercice. Beaucoup d’entre vous partagent cette critique : il y a évidemment une nécessité de réévaluer les rémunérations des salariés ayant un salaire inférieur à celui des jeunes embauchés. Mais cette réévaluation mécanique et légale[3] ne partage en rien la logique des augmentations individuelles qui traduit normalement une montée en compétences et en responsabilités.

La nouvelle grille d’embauche des juniors et ses conséquences sont une problématique purement RH qui auraient dû être adressées à travers un dispositif particulier et transparent.

Un tassement des rémunérations

“Moi j’ai 5 ans de boite et je devrais être content d’apprendre que je gagne quelques centaines d’euros de plus qu’un salarié qui sort de son œuf. C’est une blague non ?”[4]

Avec un pointe d’énervement, un peu de dépit ou de colère, parfois de la résignation ou peu un d’humour, beaucoup d’entre vous nous ont fait part de leurs incompréhensions face à la structure des rémunérations chez Worldline. Vous étiez nombreux à vous réjouir de l’embelli des salaires à l’embauche pour les jeunes, mais ne parveniez pas à comprendre que vos compétences et votre expérience ne se traduisent pas par un écart plus conséquent.

Ce tassement des rémunérations, qui voit un jeune alternant rentrer à 35K€ à Lyon alors que certains avec 10 ans chez Worldline ne sont pas encore à 40K€, est à la source d’un mécontentement important chez beaucoup d’entre vous.

Un découpage des augmentations

Après des augmentations en janvier, puis en juillet avec rétroactivité, et un peu après sans rétroactivité, en 2018 on expérimente les augmentations en juillet distribuées en janvier de l’année …  suivante 🙁

Pour des augmentations de qualité en 2019

Une recette en 4 points pour assurer notre satisfaction

1 – Proposer une enveloppe d’augmentation en 2019 comparable à celle de 2018

L’exercice 2018 a permis d’adresser les problèmes de rémunération les plus criant mais il demeure toujours de nombreux problèmes et insatisfactions injustifiées qui nécessiteront une enveloppe d’augmentation « généreuse ».


2 – Revenir à des augmentations au 1ier janvier

3 – Présenter une grille des rémunérations minimales pour chacun de nos métiers

Afin de proposer une solution pérenne au tassement de nos rémunérations et prévenir des difficultés futures, la Direction doit travailler avec nous à l’élaboration d’une grille de rémunération minimale pour chacun de nos métiers. Nous ne sommes pas interchangeables, nos compétences et nos expériences doivent être reconnues à travers un échelonnage de nos rémunérations. Nous mettre tous dans le même sac est une violence inacceptable.

4 – Penser aux salariés des fonctions transverses

Les salariés des équipes supports, DAF, recouvrement, services généraux, etc. « invisibilisés » dans notre organisation sont souvent les oubliés de nos augmentations « généreuses » alors qu’ils contribuent eux aussi à notre réussite

 

N’hésitez pas à commenter ces propositions sur notre site web.

Des précisions, des questions, toute l’équipe CFTC est là pour vous répondre.

Bien à vous


[1] Augmentation Générale (AG) + Augmentation Individuelle (AI)

[2] Entretien avec Clément – Tous les noms des salariés ont été changés

[3] L’adage « A travail égal, salaire égal » à force de loi. Il serait difficile d’expliquer qu’un salarié en poste puisse en faire moins qu’un salarié qui n’a encore jamais travaillé dans l’entreprise.

[4] Entretien avec Mathieu

You may also read!

Synthèse du Comité d’Entreprise – Avril 2019

La dernière réunion ordinaire du Comité d’Entreprise s’est déroulée vendredi 12 avril 2019 à Bezons. Nous vous proposons notre synthèse critique

Read More...

Avis sur la séparation Atos / Worldline

Lors de la réunion extraordinaire du Comité du Groupe Atos du 8 avril 2019, vos représentant-e-s ont rendu leur

Read More...

CSE : retour à la case départ?

La dernière réunion de négociation visant à la mise en place du Comité Sociale et Economique chez Worldline s’est déroulée le

Read More...

4 commentsOn Augmentation 2018 Épilogue

  • Et 0,5% d’augmentation annuelle moyenne, soit 5% d’augmentation cumulée sur 10 ans, est-ce normal ?
    A voir les chiffres publiés (merci de nous les avoir communiqués), j’ai un peu l’impression d’être le dindon de la farce…

    • Hello !
      En effet 5% d’augmentation cumulée sur 10 ans cela ne fait pas pas beaucoup. Nous pouvons prendre un moment pour regarder plus en détail ta situation afin de voir ce que l’on pourrait faire.

      Un membre de notre équipe va te contacter prochainement.
      Bien à toi

  • Un salarié de Worldline

    Bonjour,
    pour 1 année et demi d’expérience, et mëme avec l’augmentation AG et AI, je suis encore à moins de 32k Euro.
    alors dans la meme situation que moi (diplôme et école), le salaire des nouveaux embauchés est a 32,5K Euro, pas de valorisation au niveau de l’expérience
    est-ce normal ?

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu