Améliorer notre accord d’intéressement

In Intéressement On
- Updated
Photo by Thought Catalog on Unsplash

Bonjour à tous,

Une première réunion de négociation relative à l’amélioration de notre accord d’intéressement s’est déroulée le vendredi 22 juin entre la Direction et les organisations syndicales représentatives. La Direction a profité de cette réunion pour nous présenter ses premières pistes afin de rendre la formule de notre accord plus sympathique pour les 2 prochaines années.

Nous vous proposons aujourd’hui une présentation de ces propositions et une rapide analyse.

La prochaine réunion se tiendra demain, mardi 26 juin, un accord devant être trouvé avant la fin du mois, ce qui laisse très peu de temps pour négocier et tenter d’améliorer les propositions de la Direction.

Pour ceux d’entre vous, n’ayant pas en tête l’accord actuel, nous vous invitons à lire notre présentation détaillée de l’accord. Cela vous permettra de mieux comprendre les enjeux de cette négociation et les propositions de la Direction.

Très bonne lecture !

Une nouvelle formule de calcul de notre intéressement de base

La Direction souhaite conserver le taux de marge (OMDA) comme indicateur central de notre formule d’intéressement. Mais étant donné les risques pesant sur ce taux (Forte prise de commande, difficultés sur plusieurs projets dont le projet SAMU, etc.) la Direction est favorable à la modification de notre formule afin de préserver une enveloppe « généreuse » pour les années 2018 et 2019.

Analysons de plus près les modifications proposées par la Direction.

  1. Faire sauter le seuil de 50M€

Première modification importante : La Direction craignant une marge inférieure à 50M€ pour les 2 prochaines années, elle propose de supprimer le seuil de 50M€ déclenchant le calcul de notre enveloppe d’intéressement.

L’accord actuel précisait en effet que si notre marge (OMDA) était inférieure à 50M€ alors notre intéressement serait nulle.

La nouvelle proposition de la Direction supprime ce seuil permettant de déclencher la formule d’intéressement dès le premier million de marge.

Cette modification est très positive.

  1. Une nouvelle formule de notre intéressement de base

Pour rappel, notre taux de marge (R) est calculé en rapportant notre marge (M) à notre chiffre d’affaire Build & Run (BR) :

La nouvelle proposition de la Direction afin de calculer notre intéressement de base (IB) est la suivante :

Pour rappel, l’enveloppe actuelle de notre intéressement de base est calculée de la manière suivante :

Un bonificateur supplémentaire

La formule actuelle de notre accord gonfle potentiellement notre intéressement de base à l’aide de 4 bonificateurs :

  • F0 indexé sur la croissance de la marge de de Wordline France
  • F1 indexé sur la croissance du chiffre d’affaire totale « Build & Run » de Worldline France
  • F2 indexé sur la croissance du chiffre d’affaire du Groupe Worldline
  • F3 indexé sur la croissance du taux de marge du Groupe Worldline

Ces bonificateurs ne pouvant être que supérieurs à 1 améliorent notre intéressement  de base (IB)  en calculant l’enveloppe finale d’intéressement de la manière suivante:

La Direction propose d’ajouter un bonificateur indexé sur notre prise de commande   afin que notre formule reflète mieux notre réalité opérationnelle.

Soit F4 le coefficient « Book-to-Bill » BTB, ratio du montant des entrées de commandes (« order entry ») sur le chiffre d’affaires en valeur absolue de « Worldline France » tel que défini ci-dessous :

Ce nouveau bonificateur est très positif. Il devrait nous permettre d’augmenter notre enveloppe significativement. La Direction doit nous fournir des simulations de l’impact de ce bonificateur sur les années précédentes et futures.

Formule actuelle VS Nouvelle proposition de la Direction

Nous comparons uniquement les formules de calcul de notre intéressement de base. L’impact du bonificateur supplémentaire sera analysé dès que nous pourrons le faire.

La Direction a souhaité améliorer le rendement de notre formule sur des taux de marge « faibles ». Ces derniers n’ayant pas été pris en compte lors de la négociation précédente, Direction et organisations syndicales pensant que les résultats de la France seraient alignés sur  ceux du Groupe.

Nous constatons que la nouvelle formule permet de dégager un intéressement de base supérieur d’environ 500 000€ jusqu’au seuil de 18% de taux de marge. Ensuite, le gain de la nouvelle formule s’amenuise jusqu’à être quasiment nulle au-delà de 20% de taux de marge.

L’atterrissage 2017 à 15.5% a dégagé cette année une enveloppe d’intéressement de base de 2.95M€, alors que la nouvelle proposition de la Direction aurait permis de porter cette enveloppe à 3.42M€.

Après application des 4 bonificateurs actuels, l’enveloppe distribuée en 2018 a atteint la somme de 3.4M€. La nouvelle formule et l’ajout du 5ième bonificateur aurait dégagé une enveloppe supérieur à 4M€.

En conclusion

Le projet de la Direction est très positif. Nous tenterons lors de la prochaine réunion de négociation d’améliorer encore un peu plus ce projet afin d’assurer une enveloppe l’année prochaine voisine de celles que nous avons connue en 2016.

Des informations complémentaires vous seront communiquées très prochainement.

Des questions? Toute l’équipe de la CFTC est là pour vous répondre.

Bien à vous

You may also read!

Désaccord sur le PERCO

Les discussions entre la Direction et les organisations syndicales représentatives (CFDT et CFTC) relatives à la mise en place

Read More...

Synthèse du Comité d’entreprise – Juillet 2019

La dernière réunion du Comité d’Entreprise Worldline avant les grandes vacances s’est déroulée mercredi 10 juillet sur le site de Blois.

Read More...

Le doc de référence in a nutshell

L’équipe CFTC a lu pour vous le document de référence 2018 de Worldline qui regorge d’informations croustillantes sur l’écosystème de notre

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mobile Sliding Menu